Audit social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 91 (22538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : 3

1ère partie : Fondements et techniques de l’audit social :

Chapitre I : Fondements, domaines et spécificités de l’audit social :

Section 1 : Objet et fondement de l’audit social : 5
Section 2 : Evolution et caractéristiques de l’audit social : 8

Chapitre II : Méthodologie de l’audit social :

Section 1 : Le processus de l’auditsocial : 14
Section 2 : Les bases de la mesure : 14

Chapitre III : Outils et techniques de l’audit social :

Section 1 : Outils et techniques pour le recueil
d’informations : 22
Section 2 : Outils et techniques d’analyse : 23
Section 3 : Techniques de présentation des résultats : 24

Chapitre IV : Lepré-diagnostic social :

Section 1 : Objectifs et démarche générale : 26
Section 2 : Analyse et interprétation des informations : 28
Section 3 : Diagnostic des causes et recommandations : 30

2ème partie : Types d’audit social :

Chapitre I : Audit de l’absentéisme :

Section 1 : Notion et mesures de l’absentéisme : 33
Section 2 : Méthodes d’analyse del’absentéisme : 37
Section 3 : Diagnostic des causes d’absence : 38

Chapitre II : Audit de l’emploi et du recrutement :

Section 1 : L’analyse de l’emploi : 42
Section 2 : Audit de la gestion prévisionnelle
du personnel : 49
Section 3 : Audit du recrutement : 51

Chapitre III : Audit de la paie : 55

Chapitre IV :Audit de la rémunération :

Section 1 : Audit des politiques salariales : 65
Section 2 : Audit de la masse salariale : 71
Section 3 : Audit de la structure salariale : 74

Chapitre V : Audit de la formation : 76

Conclusion : 86

Bibliographie : 87

L’audit social est une démarche spécifique d’investigation et d’évaluationeffectuée à partir d’un référentiel. En d’autres termes, il s’agit d’un concept permettant grâce à une étude, une investigation de constater les écarts entre la norme et la pratique sociale.
L’auditeur formule ensuite des recommandations destinées à anticiper les dysfonctionnements et les irrégularités. Ces recommandations viseront la mise en conformité des procédures et statuts de lasociété avec les normes en vigueur. Cependant, cette mise en conformité n’est en aucun cas effectuée par l’auditeur lui-même. Il appartient à l’entreprise de faire le nécessaire par ses propres cadres ou bien de recourir à un prestataire externe.
La réalisation d’un audit social nécessite au moins trois mois de travail. L’élaboration du rapport peut durer, à elle seule, un mois et demi. Au mêmetitre que le coût financier, il est donc très difficile de rendre compte de la durée d’un audit social. Cela dépend de nombreux paramètres : la taille de l’entreprise, les domaines qui seront touchés par l’audit, etc.
L’audit social peut prendre plusieurs formes : l’audit de situation, celui de fonctionnement ou même l’audit d’anticipation .

Chapitre I : Fondements, domaines etspécificité de l’audit social :
Tout comme les audits appliqués à d’autres fonctions de l’entreprise, l’audit social ne se limite pas à la seule authentification des chiffres et à la vérification de la conformité des pratiques avec la loi, mais vise à évaluer l’efficacité de l’ensemble ou d’une partie de la fonction personnel, en examinant l’adéquation des contrôles adoptés qui peuvent entraîner desproblèmes et des risques, qu’il s’agira d’identifier et d’évaluer.
Section 1 : Objet et fondement de l’audit social :
1- Evolution et objet de l’audit :
Si la notion d’audit social apparaît comme relativement nouvelle, elle repose sur une idée, en fait, fort ancienne. FILIOS (History of Auditing) fait même remonter l’apparition d’auditeurs à l’époque de l’ancienne...
tracking img