Augustinisme politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1880 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------

Accueil Philosophie » Français » Religion et Politique : quelle place pour Dieu ? Les philosophies de Saint Augustin est la grande figure qui a fait la gloire de l'Eglise du Maghreb et plus particulièrement de l'Algérie. Né à Taghaste (l'actuelle Souk Ahras) en 354, il fit une bonne partie de ses études à Madaure à l'Est de Constantine, puis àCarthage. Sous l'influence de sa mère Sainte Monique, après une vie passablement dissolue, il se convertit à la foi chrétienne en 387 et devint par la suite évêque d'Hippone de 397 à 430, date de sa mort. Il a laissé une œuvre écrite considérable de sermons, de commentaires de l'Ecriture et de méditations. Le livre des "Confessions" en est le plus connu. De lui, le Cardinal Newman a écrit qu'il aformé l'intelligence de l'Europe.
-------------------------------------------------
 
-------------------------------------------------
A cette époque, l'Empire romain se disloque. Les barbares Vandales, passent d'Espagne, au  Maghreb après avoir traversé l'Europe. Leur domination durera de 428 à 534. Ils mettent à sac de nombreuses villes et persécutent l'Eglise catholique en répandantl'hérésie arienne. Près de 5000 clercs ou laïcs catholiques sont persécutés, déportés et certains, dont plusieurs évêques, martyrisés. Au VI° siècle, l'empire romain d'Orient, dit byzantin, ayant Constantinople comme capitale, réinvestit une partie du Maghreb, notamment les régions côtières. L'Eglise catholique récupère une partie de ses biens et de son influence. Mais l'autorité de l'empereur deByzance, contestée, se disloque progressivement.
Saint-Augustin et de Saint Thomas

Saint Augustin reprend l’idée de St Paul «  Tout pouvoir vient de dieu » mais il va expliquer que l’autorité est indispensable , par contre l’indication du titulaire de ce pouvoir et le style de régime résulte de l’action humaine c’est l’immanence des hommes (leurs actions imparfaites mais nécessaires sur Terre).Maisau dessus il y a la foi en une force transcendante (la cité de Dieu, en quelque sorte le futur Paradis des croyants).

Saint Augustin cite comme seul cas de relation direct entre dieu et le peuple :le destin d’Israël le peuple élu qui a reçu l’alliance entre le dieu unique et lui.
Ainsi selon Saint Augustin c’est aux hommes de décider du choix de leurs dirigeants, par contre il proclame lanécessité absolue de l’obéissance puisque l’origine du pouvoir est divine.
Cette pensée sert à légitimer l’action du pouvoir en place.

Concernant la conception de l’Histoire : Saint Augustin énonce une histoire linéaire en perpétuelle évolution depuis le péché initial jusqu'à la rédemption finale.
Ainsi les nations ont en main leur destin. Ce qui permet d’expliquer et de justifier la prise deRome par les barbares.
Rome est tombée non pas à cause de la nouvelle religion du Christ mais par la faute des romains et des pouvoirs publics incapables de défendre Rome

Saint Augustin estime que « sans la Justice les royaumes ,empires , états ne sont que de vastes associations de bandits » .De plus il pense que le christianisme n’est pas lié à l’Empire de Rome, qui est une forme politiquetransitoire et non pas éternelle .

C’est une pensée intéressante mais elle s’inspire d’idées déjà existantes. C’est cependant la première fois que l’on pose la question des rapports entre l’Eglise et l’Etat .
La conclusion qu’en tire Saint Augustin est que ces deux puissances doivent rester autonomes : Il ne peut pas y avoir ingérence de l’une dans l’autre.
* Saint Augustin condamne à la foisle CESARO-PAPISME (pouvoir mélangeant le sacré et le profane) et également le SACERDOTALISME (pouvoir politique des religieux).

Religion et Politique : quelle place pour Dieu ? Les philosophies de Saint-Augustin et de Saint Thomas

Saint Augustin : la politique comme Cité de Dieu (théocratie)
Quelle évolution décisive est apportée par Saint-Augustin à la pensée politique d’avant la...
tracking img