Azheimer les 10 commandements

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"LES DIX COMMANDEMENTS nécessaires mais non suffisants" pour la prise en charge d'un patient présentant une maladie d'ALZHEIMER  (texte tiré d'un article d'une rubrique psychologique  ):
1- Dénomination du patient : "TU NE TUTOIERAS POINT"
La notion de respect est fondamentale. Chaque personne a un nom qui lui est propre et qui l'identifie et nous devons respecter cette identité en appelant lapersonne par son NOM.
2- Aspect physique : "TU NE NEGLIGERAS POINT"
L'apparence corporel est essentielle, non seulement pour les autres (famille, soignants...), mais aussi et surtout pour le bien-être du patient et donc l'ambiance générale. Chaque personne est habillée, coiffée (voire maquillée si la personne est coquette). Tout maintien en pyjama est à proscrire.
3- Respect des rythmespersonnels : "TU NE BRUSQUERAS POINT"
Les moments des repas et de la toilette restent des instants privilégiés pour la personne. Il est important de prendre son temps et le temps nécessaire. Ce sont en effet des personnes (comme d'ailleurs toute personne âgée) qui on un temps de réaction lent. Il ne faut pas les brusquer et répéter les gestes fréquemment et simplement.
4- Autonomie : "TU NE FERAS PASTOUT A SA PLACE"
Il faut préserver au maximum l'autonomie de la personne et le laisser faire tant qu'il peut. Cela ne doit pas empêcher de pallier leurs déficiences. ON ne doit pas arriver à la situation de "faire à la place" dès qu'une difficulté apparaît, ni à une situation de "non faire" par manque de temps par exemple. En effet dès lors que l'on fait à sa place la personne oublie très vite etne sait plus rien faire du tout. La préservation de l'autonomie passe évidemment par les promenades, l'écoute d'une musique adaptée, le maintien de la marche.
Toilette : Il faut inciter la personne à faire certains gestes elle-même, même en cas de maladresse ou d'hésitation. Si elle ne peut pas on l'aide toujours en lui parlant clairement et en expliquant lentement chacun des gestes.
Habillage :Il faut laisser le choix des vêtements à la personne et la guider, lui laisser le temps nécessaire.
Alimentation : Le repas est un moment privilégié qui doit se passer dans le calme et la bonne humeur. Il est impératif de respecter la disposition des couverts car quand la personne prend les couverts c'est un automatisme qui s'effectue et elle n'est pas confrontée ainsi à un choix difficile. Ilfaut inciter la personne à manger seule. Pour tout acte il faut expliquer ce que l'on fait, décrire le repas en présentant l'assiette avec les aliments non mélangés, en expliquant le goût, la couleur...
En cas de difficultés dans la préhension des couverts utiliser une assiette creuse, les rebords aidant à attraper les aliments.
Motricité : Minimiser les obstacles, privilégier les surfacesplanes, veiller aux chaussures bien adaptées.
Rééducation des sphincters : Plusieurs fois par jour, accompagner la personne aux toilettes afin de la stimuler et l'inciter.
5- Communication : "TU NE DEVALORISERAS POINT"
Communiquer avec un patient atteint de la maladie d'ALZHEIMER n'est pas simple. Celle-ci s'effectue d'une part à travers le langage oral en utilisant des mots simples, des phrasescourtes, sans hésiter à répéter souvent. La communication s'effectue d'autre part en utilisant le regard et le toucher qui sont des vecteurs de messages trop souvent oubliés.
Il ne faut pas oublier de faire très attention aux propos tenus en présence des patients. Tout propos dévalorisant doit être proscrit car il risque d'être mal perç par un patient que l'on croit habituellement insensible au mondeou aux personnes environnants. Il faut éviter de le mettre en situation d'échec, mais au contraire le valoriser. Il faut essayer de montrer ou d'indiquer la "bonne solution" sans le décourager, ni insister sur les erreurs commises. A contrario, il ne faut jamais laisser une personne dans l'erreur au motif de ne pas la contrarier.
6- Conseils pratiques de prise en charge : "TU NE L'OUBLIERAS...
tracking img