Baudelaire, biographie et analyse de trois poèmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Poèmes : chemins de vie

Sommaire :

Sommaire ……………………………………………………………………………………..………p.2

Biographie de Baudelaire …………………………………………………………………..…………p.3

Trois poèmes de Baudelaire
- L’Homme et la Mer ……………………………………………………………….………p.4
- Semper eadem …………………………………………………………………………….p.5
- Le Flacon ………………………………………………………………………………….p.6

Définition personnelle de la poésie…………………………………………………………………...p.7

I. Biographie de Baudelaire

Charles Baudelaire est un poète français né en 1821. Il vouait un amour maladif à sa mère. Son père, un prêtre défroqué reconverti à la peinture, meurt quand Baudelaire atteint l’âge de six ans. Un an plus tard, sa mère se remarie avec le général Aupick mais Baudelaire refuse cette union et sera toujours en désaccord avec cet homme. Il entre ensuiteau lycée Louis le Grand à Paris d’où il est renvoyé en 1839.
En 1841, sollicité par sa famille, il embarque pour l’Indes. Ce voyage lui apporta beaucoup d’inspiration pour ces poèmes, notamment pour L’Albatros, Parfum exotique, …
Il retourne à Paris en 1842 et écrit ces premiers articles qui connaissent vite un grand succès. Il fait maintenant parti des dandys de Paris.
En 1857, Baudelairepublie son œuvre majeur Les Fleurs du Mal. C’est aussi l’année de parution de Mme Bovary de Flaubert, et les deux œuvres sont l’objet de scandale. Un procès est intenté aux Fleurs du Mal pour « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Plusieurs poèmes sont retirés du recueil et Baudelaire doit payer une amende. Il sort de ce procès ruiné et très affecté par la manière dont son œuvre a étéperçu. Il sombre alors lentement dans la misère et la maladie. Il séjourne en Belgique de 1864 à 1866, mais commence à avoir de sérieux problème de santé, comme la perte de la parole. En 1866 il rentre à Paris et y meurt un an plus tard d’une paralysie générale.
Dans ces écrits, Baudelaire est souvent volontairement en contradiction, comme il nous le dit dans Mon cœur mis à nu « Il y a danstout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l’une vers Dieu, l’autre vers Satan ».
Il préfère également le symbole à la chose, comme par exemple la nature imaginée à la nature réelle, ou un tableau à son modèle.
Ses poèmes font toujours appellent à tous les sens du lecteur car ils traitent les parfums, les couleurs et les sons. La plupart de ces poèmes sont également des poèmesd’amour, notamment inspirés par une de ces maîtresses, Jeanne Duval.

II. Trois poèmes de Spleen et Idéal

a) L’Homme et la Mer
Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir, tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.
Tu te plais a plonger au sein de ton image;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton cœurSe distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.
Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets;
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !
Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez lecarnage et la mort,
O lutteurs éternels, O frères implacables !

Ce qui est incroyable avec ce poème, c’est qu’il a été écrit il y a plus de cent cinquante ans, mais il est toujours d’actualité. En effet, la mer a toujours fasciné l’homme, et aujourd’hui encore, il suffit de voir le dernier succès du cinéma : Oceans. Ce film quasiment muet attire des foules de spectateurs et c’est ainsi unbon exemple de ce que nous dit Baudelaire au vers 11 « O mer, nul ne connaît tes richesses intimes, ». L’homme chercher à les connaître, mais n’en finira pas de découvrir des secrets de cette mer.
De plus ce poème est très beau et nous montre vraiment le lien étroit qui réunit l’homme et la mer, grâce à ses rimes embrassées.
Enfin, ce poème devient vraiment vivant avec la...
tracking img