Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire
1:Vie de Charles Baudelaire
Orphelin de père à six ans, Charles Baudelaire déteste le nouvel époux de sa mère, le commandant Aupick. Mis en pension au lycée Louis-le-Grand, cetadolescent révolté et mélancolique s’intéresse bientôt à la littérature. Il abandonne ses études de droit, et fréquente plus volontiers la bohème romantique du Quartier Latin. En 1841, il embarque surle « Paquebot des mers du Sud » qui le conduit jusqu’à l’île Bourbon, aujourd’hui, la Réunion. De là les rêveries marines et les paysages ensoleillés qui font l’exotisme de quelques-uns de sespoèmes.

À son retour, il prétend vivre de manière autonome, grâce à son héritage. Il s’éprend de la mulâtresse Jeanne Duval, la Vénus noire qui traverse ses vers et sa vie de manière orageuse,et il mène une vie de dandy*, élégance supérieure des jeunes gens à la mode de l’époque. Mais la famille lui impose un conseil judiciaire, qui le réduit à une rente humiliante. Il doit alorstravailler, s’engage dans la critique d’art et dans la critique littéraire. Les Salons et articles qu’il produit révèlent un esprit éclairé, un esthète avisé.

Les rencontres amoureuses ouartistiques forment son génie : l’actrice, Marie Daubrun, et la lumineuse Mme Sabatier enrichissent son expérience. Par ailleurs, il découvre dans la prose américaine d’Edgar Allan Poe, qu’il traduit etrévèle au grand public, une âme fraternelle. Son grand projet poétique aboutit, en 1857, au recueil des Fleurs du mal. L’auteur est traduit en correctionnelle pour immoralité. Tandis que Flaubert,poursuivi également pour sa Madame Bovary, finit par gagner son procès, Baudelaire est condamné.

Cette épreuve, quoiqu’il continue à écrire, l’accable. La maladie aussi, d’ailleurs, et ils’enfonce désormais dans une solitude vaguement éclairée par l’opium et le haschich, ses Paradis artificiels. Après les Petits Poëmes en prose, publiés à partir de 1862, il entend donner en Belgique...
tracking img