Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles-Pierre Baudelaire
9 avril 1821 : naissance à Paris. À six ans, il perd son père et tombe sous l'autorité de son beau-père. Baudelaire découvre alors la solitude. Après des études secondairesà Lyon puis au lycée Louis le Grand, Baudelaire mène une vie marginale, de bohème, de débauche dans le Quartier latin.
1837 : il remporte le 2e prix des vers latins au Concours général. Le jeunebachelier s'inscrit à la faculté pour faire son droit.
1841 : sous la pression de sa famille (à cause de sa débauche), il embarque pour les côtes d’Afrique et de l’Orient. Il séjourne à l’île Bourbon(La Réunion)
1842 : en rentrant à Paris, écrit ses premiers textes. Il s’éprend de l’actrice Jeanne Duval. À son retour, il réclame l'héritage que lui a laissé son père. Il échappe ainsi à l'emprisefamiliale et se lie avec Sainte-Beuve, Théophile Gautier et Victor Hugo.
1844 : Baudelaire commence à dépenser sa fortune, menant une vie de jeune dandy. Sa famille s’indigne de sa vie de débaucheet le dote d'un conseil judiciaire. Rejeté dans un état d'éternelle irresponsabilité et pour échapper à la misère, Baudelaire devient alors journaliste, critique d’art et critique littéraire.
1857 :est l’année de publication des Fleurs du Mal. Baudelaire est attaqué en justice pour « immoralité » et condamné: plusieurs poèmes sont retirés du recueil  et l’auteur doit payer une amende. Baudelaireest très affecté par cet échec et sombre dans la misère (et dans la maladie).Il commence à publier dans les journaux certains textes en prose.
1864 : Les Poèmes en prose paraissent sous le titre LeSpleen de Paris. Il tente vainement d'être élu à l'Académie française et doit fuir ses créanciers en Belgique. Les premiers signes du délabrement de sa santé se font sentir.
1866 : Le poids desdettes s’ajoutant aux souffrances morales, Baudelaire est frappé en d’un malaise qui le rendra paralysé et aphasique, c'est l'aphasie et l'hémiplégie. L'agonie sera lente.
31 août 1867 : Baudelaire...
tracking img