Beaumarchais le mariage de figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1559 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Beaumarchais – le mariage de Figaro
comedie en 5 actes ecrite en 1778
1ere representation à l'Odeon en 1784
La piece est considérée par sa denonciation des privileges de la noblesse comme l'un des precurseurs de la Revolution Française.
Les principaux personnages:
le comte Almaviva
la comtesse ( Rosine dans le Barbier )
Figaro, le valet de chambre
Suzanne;femme de chambre , fiancée de Figaro
Cherubin page amoureux de la comtesse
Marceline vieille gouvernante , mere naturelle de Figaro
Antonio le jardinier
Le resumé:
Figaro doit epouser Suzanne, mais le comte qui commence à s'ennuyer avec sa femme est attiré par Suzanne. Il veut « restaurer » le droit de cuissage ( droit du seigneur qui lui permettrait de profiterde coucher avec Suzanne avant Figaro )
Il entreprend de seduire Suzanne, qui revele tout à Figaro et la comtesse. Ridiculisé lors d'un rendez vous qui est enfait un piege, le cote doit demander pardon à genou à sa femme devant tout le village . Figaro peut enfin epouser Suzanne.
Acte II scene 21:
Le comte une nouvelle fois berné par Figaro et les femmes cherche Cherubin:rebondissement, à l'arrivé d'Antonio qui a vu un homme passer par la fenetre ecrasant ses giroflées.
Figaro l'accuse d'etre ivre (« gris ») Figaro pretend que c'est lui qui a sauté.
Le projet :
-Figaro essaye de donner une version acceptable des evenements au comte qui lui demande des explications.
-Figaro sait se tiré d'une affaire compliquée, aidé par les femmes
-Le comte doit s'avouer vaincu.-Il regne une tension dans la piece mais attenuée par le comique.
A/ Figaro se tire habilement de la situation,
il justifie sa petite taille par un accroupissement, il souligne l'invraissemblance de la precense de Cherubin. Il invoque la chaleur pour justifier sa presence en chemise et dit qu'il s'est foulé le pied dans sa chute .
Il explique que c'est lui qui a le bulletin d'officierde Cherubin : il gagne du temps en fouillant dans ses poches / le cachet manquant.
Figaro aidé par la vivacité de la comtesse et le sang froid de Suzanne qui lui souffle les bonnes reponses.
B/ Figaro est hautain avec Antonio, il le meprise « fi donc ! Vilain » et insolant avec le comte qu'il empeche de sortir.
C/L'echec du comte,
Le comte defie par trois fois Figaro – Il lui dit « lafrayeur vous aura donc fait oublier ce papier », « eh bien l'homme aux expedients » « vous ne vous rappelez pas !! » Le comte est sur de lui. Le comte peut compter sur Antonio qui se montre hargneux à l'egard de Figaro.
Antonio n'aime pas Figaro qui est plus elevé dans la hierarchie et plus futé que lui.
{text:soft-page-break} D/ LE comte avoue sa defaite, il chiffone le papier et veutsortir . Le comte est depité car vaincu par son valet, Figaro se moque de lui .
E/ Dans la scene tendu mais comique.
a) tension dramatique : on se demande si Figaro s'en sortira.
b) tension psychologique entre les deux hommes intelligent qui se lancent des defis .
c)tension sociale : affrontement maitre/valet.
Antonio est burelesque, Figaro lui meme fait sourire, le comte croyait prendremais c'est lui qui est pris.
Conclusion: c'est le premier affrontement ouvert entre le comte et Figaro . C'est une scene « revolutionnaire » où c'est le valet qui l'emporte.
Acte III scene 15
Marceline decidée à epouser Figaro a recourt à un proces. Elle a avec elle le comte et Bartholo ( medecin de Seville et pere de Figaro ) . L'art du rebondissement, present dans la scene permet demettre en relief la satire sociale et comique.
A/ L'art du rebondissement
Iere partie: les juges sont assis
lecture et exposé des faits .
IIeme partie: ils se levent c'est la plaidoierie des avocats
IIIeme : le comte s'assie c'est le verdict
Le mouvement montant puis descendant. Les differentes etapes sont rythmées par les hurlements de l'hussier qui donne l'impression d'etre un...
tracking img