Beckett "en attendant godot"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Beckett
En attendant Godot

L'écrivain :
* Avec Ionesco, appartiennent au théâtre de l'absurde, → Parallèle avec Camus et le classicisme.*Deux auteurs transforment radicalement le théâtre: ->Refus des traditionnel
->Pas de genre ni de registre
->Pas de découpage en actes
->Conteste la notion d'action ou deréalisme.
->Objectif de déstabilisation
->Refus de la psychologie et du symbole
*X dérision et révolte devant la société bourgeoise et tradition humaine,
* Langage incohérent parfois:c'est qu'il ne peut assurer la valeur de la communication
→ Les hommes ne peuvent pas communiquer entre eux.
« Oui, dans ma vie, puisqu'il faut l'appeler ainsi, il y eu trois choses:l'impossibilité de parler, l'impossibilité de me taire et la solitude physique bien sur. Avec ca je me suis débrouillé. »
*Les mots n'ont pas la même densité chez les uns et chez les autres.*Dans son œuvre, Beckett donne de l'importance à tous ce qui est non-verbale.
→ Langage du corps, cris, silence, mimique.
=>Aucune interprétation unique et définitive.

L'œuvre:*2 Actes
*Peu d'action et aucun dénouement
La solution initiale et final sont identiques *Même personnage
*même situation
*même thème
*même conversation
*même lieu
*mêmemoment (souvent crépuscule)
*jeu de répétition.
-> Les effets de répétition sont soulignés par même mots et même expression.
Même thème: arbre, souffrance, velléité du suicide,nourriture, temps,
2ème acte plus court,
-> nouvel évènement: chute et enlisement de quatre personnages.
=> L'arbre a reverdit
=>le couple s'est dégradé (l'un aveugle, l'autre muet)
->Incite lacuriosité du spectateur (dû à la répétition)
->Nécessité de l'interrogation devant l'absence d'évènement
=> monotonie de la vie, perpétuel ressassement.
=>Une attente d'un non-évènement....
tracking img