Bel ami commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BEL AMI, Maupassant

Portrait d’un héros en marche vers le succès (Incipit)

INTRODUCTION

Bel Ami est un roman d’apprentissage dont l’intérêt repose sur l’irrésistible ascension d’un personnage central rongé d’ambitions, Georges Duroy. Après Julien Sorel[1] et Eugène de Rastignac[2], cette « graine de gredin, qui va pousser dans le terrain où il tombera » (« Ce terrain est unjournal »)[3] ose s’attaquer à Paris, la ville tentaculaire, la ville entre toutes les villes : comme eux, il sait utiliser son charme ; cependant, plus encore qu’eux, il s’avérera être un héros complexe et ambigu. C’est dans ce décor qui offre l’image de toutes les réussites, que nous rencontrons pour la première fois ce jeune arriviste lors de l’incipit du roman, dont les débuts prometteurs sont encorel’occasion pour l’auteur d’Une vie de nous livrer sa vision pessimiste de Paris et de la société « fin-de-siècle ».

I LE PORTRAIT D’UN HEROS EN DEMI-TEINTE

1) La figure centrale d’un roman de formation

Le nom du personnage central est clairement énoncé dès la deuxième ligne, « Georges Duroy »[4] sera donc notre héros, celui-ci fait d’ailleurs une entrée in medias res. Unhéros qui est le sujet de quasiment tous les verbes de ce passage, on le suit pas à pas dans son cheminement. Le narrateur accompagne la progression dans l’espace : de l’intérieur du restaurant à la terrasse, de la terrasse au trottoir, du trottoir à la rue Notre Dame de Lorette puis la promenade sur les boulevards. Le champ lexical des lieux montre un héros qui bouge, qui ne se contente pas depenser, qui ne contemple pas mais qui observe et qui agit. Les pensées du personnage sont, elles aussi, en mouvement, elles glissent des femmes présentes, jaugées, à la somme d’argent nécessaire pour terminer le mois, passent par la tenue vestimentaire et le maintien pour se porter enfin sur les passants, qu’il faudra dominer des épaules et bousculer pour se frayer un chemin jusqu’à la réussite. Enplus d’être le sujet de tout ce qui précède, Georges Duroy est l’objet, le point de mire du narrateur et de tous les regards, y compris le notre, « les femmes [lèvent] la tête vers lui »[5]. Ainsi donc, nous avons un personnage que les passants, le narrateur, le lecteur suivent consciencieusement pas à pas.

Mais ce n’est pas tout, en plus de le pister dans le moindre de ses gestes, lenarrateur fait de lui une description plus que précise grâce à la profusion des adjectifs et des expansions du nom. Ce jeune homme, dont nous faisons la connaissance, « [porte] beau, […] [cambre] la taille, [frise] sa moustache »,[6] « il [marche] la poitrine bombée, les jambes un peu entrouvertes »[7]. Georges Duroy est décrit des pieds à la tête, sans aucun oubli dans le détail, puisque le narrateur vamême jusqu’à nous donner la taille de sa « pupille »[8]. Cet homme, Georges Duroy, est donc un homme très séduisant, qui attire les regards et qui, grâce à sa marche ininterrompue, nous montre un visage de conquérant.

2) Un héros positif

Tout d’abord, il ne faut pas oublier le nom de « Duroy »[9], à lui seul il contient énormément de sens : Georges a un nom presque noble, onentend effectivement la particule qu’il se donnera par la suite. Qui plus est, son patronyme contient le mot « roy », on peut donc en conclure que Georges Duroy est celui qui règne ou qui régnera. Ce sens onomastique n’est pas sans valeur puisqu’il nous annonce la réussite de notre héros dès l’incipit, il la porte en lui, dans son nom. Cette image majestueuse sous-entendue, se confirme avec la fiertédont fait preuve « Bel Ami », il est « grand, bien fait, blond, d’un blond châtain vaguement roussi, avec une moustache retroussée, qui semblait mousser sur sa lèvre […] »[10]. Si l’on prend pas à pas, cette description, on constate que sa hauteur lui permet de toiser les autres, de les dominer. Et cette moustache qui revient tout au long du roman a une grande importance dans la séduction, elle...
tracking img