Bilinguisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BILINGUISME CHEZ LES ENFANTS DE MIGRANTS, MYTHES ET RÉALITÉS
Par Dalila REZZOUG1, Sylvaine DE PLAËN2, Malika BENSEKHAR-BENNABI3 & Marie Rose MORO4
1 2 3 4

En exerçant dans une consultation de pédopsychiatrie qui s’inscrit dans un environnement marqué par une grande hétérogénéité culturelle et linguistique dans un service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent en banlieue parisienne5,et par conséquent très largement ouverte à la clinique transculturelle, nous avons pu constater que la question du bilinguisme et de la langue maternelle chez les migrants et leurs enfants constitue un point sensible à plus d’un titre, pour les pays d’accueil, en particulier pour la société française, comme vont le montrer rapidement les faits suivants. L’actualité de l’automne 2006 (lois Sarkozysur l’immigration et l’intégration) nous a rappelé que parler français pour les enfants étrangers pouvait faciliter l’accès au droit à séjourner en France. De même, le dernier rapport parlementaire sur la prévention de la délinquance (rapport Benisti, janvier 2005) incitait clairement les mères de très jeunes enfants à utiliser le français avec eux, même si elles ne maitrisaient pas bien cettelangue, ce qui de fait dévalorise la langue de la famille et déprécie le statut de ces enfants. Cette situation et d’autres semblables nous amènent à questionner les représentations collectives construites sur le bilinguisme et les avatars qui en résultent. Ces représentations rendent plus difficiles pour les enfants de migrants la construction harmonieuse d’une identité métisse qui concilie deuxappartenances culturelles ancrées dans une bonne estime de soi et qui intègre deux systèmes de représentations du monde. L’école, quant à elle, semble surtout voir dans le bilinguisme les troubles du langage et des apprentissages réputés en résulter, sans parvenir à prendre en compte de manière positive la bilingualité, c’est-à-dire la situation qui caractérise un sujet porteur de deux langues et dedeux univers culturels distincts, d’où une situation de stigmatisation et de minoration. À l’aune de ces questions, on essaiera de comprendre ce qu’est le bilinguisme, de décrire la diversité des profils bilingues et de préciser les béné1. D. Rezzoug, pédopsychiatre, hôpital Avicenne, Bobigny. 2. S. De Plaën, pédopsychiatre, hôpital Sacré Cœur, Montréal. 3. M. Bensekhar-Bennabi, maitre deconférences en psychologie interculturelle, université de Picardie Jules Verne, Amiens. 4. M.R. Moro, professeur en pédopsychiatrie, hôpital Avicenne, Bobigny. 5. CHU Avicenne, Bobigny, www.clinique-transculturelle.org

Le Français aujourd’hui n° 158, Enseigner les langues d’origine

fices ou les problèmes qui en découlent. Ainsi, il sera possible de cerner les difficultés spécifiques que rencontrentles enfants de migrants notamment en creusant la notion de mutisme extra familial. Ce symptôme peut être observé chez quelques enfants allophones qui cessent toute expression langagière dès lors qu’ils sont immergés dans un milieu linguistique différent.

Le bilinguisme
On insistera d’abord sur le fait que le bilinguisme est relatif. La difficulté à préciser le seuil à partir duquel on peutconsidérer que le bilinguisme est effectif souligne que, de fait, la maitrise des deux langues est inégale. De multiples facteurs propres à l’histoire du sujet, à la place et aux fonctions des langues dans son environnement, contribuent à cette inégalité de compétence dans les deux langues. Le bilingue sera finalement le sujet qui est placé dans une configuration familiale ou sociale l’incitant àdévelopper et à entretenir des compétences linguistiques doubles jusqu’à posséder des compétences minimales dans les deux langues qui lui sont données à apprendre (J.F. Hamers & M. Blanc, 1983 ; H. Bialystok, 1991 ; F. Grosjean, 1982). Pour J. F. Hamers et M. Blanc (Ibid.), il convient de distinguer la bilingualité du bilinguisme. Le bilinguisme inclut la bilingualité. La bilingualité, elle,...
tracking img