Biographie de jean racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Racine

Jean Racine était un poète tragique français né le 21 décembre 1639 est décédé le 21 avril 1699 à Paris. Il est issu d'une famille de la moyenne bourgeoisie, il perd ses parents des sonplus jeune âge et est recueilli par ses grands-parents, puis sa tante (religieuse) a Port-Royal.
Il étudi aux Petites écoles, continu au collège de Beauvais à Paris et termine aux Granges àPort-Royal-des-Champs. Ces années d'études font de lui l'un des rares écrivains du XVIIè siècle à pouvoir lire les textes originaux des auteurs tragiques grecs.
En 1658, Ravine va étude la philosophie à Paris etentre au service du Duc de Luynes. Il écrit La Nymphe de la Seine en 1660, cette même année il a écrit deux autres pièces dont une tragédie : Amasie (aujourd'hui perdue) et Les Amours d'Ovide, toutesdeux refusées par les comédiens du Marais.
Il est ensuite envoyé par sa famille chez son oncle à Uzès, il abandonne la théologie pour revenir à la littérature. En 1662, il compose une oeuvre sur laConvalescence du Roi, puis la Renommée aux muses, qui attire l'attention sur lui et qui lui permet de toucher une pension royale. Il amène sa tragédie Théagène et Chariclée à Molière, qui la refuse,mais l'encourage et crée sa première tragédie représentée, La Thébaïde, puis en 1665, Alexandre le Grand.
Racine garde secret sa seconde pièce à la troupe de l'Hôtel de Bourgogne qu'il trouvesupérieur à celle de Molière. Ceci provoque une dispute entre Molière et lui, ensuite il rompt ses liens avec Port-Royal et s'engage dans une carrière théâtrale.
En 1667, il joue Andromaque, créé par la DuParc, qui meurt peu de temps après.
La seule comédie de Racine, les Plaideurs, est créée à la fin de 1668. A partir de 1669, il collabore avec le recueil des poésies chrétiennes publié sous leurdirection. Les chefs-d'oeuvre se succèdent sur la scène de l'hôtel de Bourgogne : Britannus en 1669, Bérénice, en 1670, sujet où il entre en rivalité avec Corneille (Tite et Bérénice, créé par la troupe...
tracking img