Commentaire de texte andromaque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1641 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Racine est né au XVIIe siècle le 22 décembre 1639. Il décède le 21 avril 1699. Il a vécu sous le régime de la monarchie absolue, sous le règne de Louis XIV. Le courant littéraire de cette époque est le classicisme. Racine est un dramaturge. La plupart de ces pièces relèvent du genre de tragédie. En outre, il a été nommé historiographe, il a été chargé d’écrire l’histoire du règne du roi.C’est une consécration officielle. Ce dramaturge n’est pas un noble, il est issu d’un milieu modeste. Il a fait ses études à l’abbaye de Port Royal. Il a donc reçu une éducation approfondie. Il a subit l’influence d’un catholicisme très austère : le jansénisme. Il faut savoir que le jansénisme ne tolère pas le théâtre, il est comme immoral donc Racine abandonne ce catholicisme pour écrire des pièces.De plus, il est en rivalité avec un autre célèbre dramaturge : Pierre Corneille. Racine a écrit de grandes tragédies telles que Britannicus en 1669, Bérénice en 1670, Phèdre en 1677 et enfin Andromaque en 1667, nous allons nous intéresser à cette pièce. Il va abandonner le théâtre et il va se rapprocher des jansénistes. Il va finalement revenir au théâtre pour écrire deux tragédies chrétiennes :Esther en 1689 et Athalie en 1691. RESUME ANDROMAQUE. La scène 8 de l'acte III, met en scène Andromaque et Céphise, sa confidente. Andromaque vient d'être confrontée au choix que lui a imposé Pyrrhus dans la scène précédente. Elle doit donc se résoudre à choisir de sauver ou non son fils. On a donc ici un dilemme entre une mère et son fils.
Nous allons établir deux grandes parties, la premièreparlera du dilemme d’Andromaque : nous décrirons les portraits de Pyrrhus et d’Hector puis la seconde partie concernera la mémoire d’Andromaque qui sera elle-même divisée en deux partie : la première identifiera les hypotyposes dans l’extrait. La seconde partie exprimera la conception du temps dans le texte.
Tout d’abord, dans cette première grande partie nous traiterons le dilemme dontAndromaque doit faire face : faut-il qu’elle choisisse Pyrrhus ou Hector ? Nous allons commencer par décrire le portrait de Pyrrhus.
Dans cet extrait d’Andromaque, le portrait de Pyrrhus apparaît. Pour commencer on remarque une animalisation de cet individu d’après les citations suivantes, on relève : « carnage » ; « Pyrrhus, les yeux étincelants ». Ici, Pyrrhus est comparé à une bête sauvage, onpourrait penser plus particulièrement à un lion car le mot « carnage » fait référence à un bain de sang ou encore à un lion affamé qui déchire violemment la viande de sa proie. C’est une image violente et dure. De plus, l’expression « Pyrrhus, les yeux étincelants » montre bien que Pyrrhus en veut toujours plus, comme s’il n’était jamais rassasié tel un lion. En effet, on remarque également uneantiphrase. On cite : « voilà par quels exploits il sut se couronner ». Ce vers explique que tué un vieillard n’est pas un exploit, que Pyrrhus n’avait aucune raison de se sentir fier, c’est honteux. Andromaque ne veut pas épousé un homme comme lui mais malheureusement pour elle, elle est confrontée à un dilemme. Au début de cet extrait, les vers 993-994, on observe des questions rhétoriques. On relève :«  Dois-je oublier Hector privé de funérailles, et traîné sans honneur autour de nos murailles ? ». Andromaque se pose cette question sans pour autant attendre une réponse de quelqu’un car pour elle, la réponse est évidente. De plus, Andromaque évoque des souvenirs en rappelant la mort violente de son mari Hector. Achille a attaché le corps de celui-ci à son char et l’a traîné pendant dix jours danstoute la ville. C’est un sacrilège. Il n’a pas respecté le corps d’un mort. Par-dessus tout, Achille a commis un deuxième sacrilège en tuant déloyalement le père d’Hector, Priam. Priam a entouré de ses bras l’autel pour obtenir la protection des Dieux mais Achille l’a tout de même tué. Andromaque est catégorique : si Achille était un assassin et un homme mauvais alors Pyrrhus, son fils est...
tracking img