Biographie jean monnet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1800 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Monnet est né le 9 novembre 1888 à Cognac au n°9 rue neuve des Remparts. Il est issu d'une famille de négociants en cognac et a débuté sa carrière dans l'entreprise familiale. Sa formation est essentiellement due aux conversations qu'il écoutait, dès l'enfance, à la table familiale, entre son père et ses clients étrangers, sur le commerce du cognac, un des premiers secteurs français trèsmondialisés. Il interrompt ses études avant son premier bac à 16 ans (il a un an d'avance mais n'aime pas l'école) pour travailler dans l'entreprise paternelle puis à 18 ans s'installe à Londres, dans un premier temps ; il voyage ensuite plusieurs fois en Amérique du Nord, toujours pour l'entreprise familiale. Jean Monnet en tirera une parfaite maîtrise de l'anglais, chose rare à l'époque pour unFrançais, et une profonde connaissance de la mentalité des Anglo-saxons, ce qui lui permettra d'obtenir immédiatement leur confiance : il restera toujours pour eux Mister Jean Monnet of Cognac.
En 1914, après la bataille de la Marne – il a été réformé –, à peine âgé de 26 ans et fort de son expérience d'affréteur maritime, il obtient un entretien avec le président du Conseil René Viviani, replié àBordeaux : lui décrivant le gâchis que représente l'utilisation désordonnée des flottes marchandes française et britannique, il lui explique la nécessité de créer un pool maritime franco-britannique pour optimiser les transports de vivres, munitions et matière premières.
Dans ce but, il est nommé haut-fonctionnaire inter-allié en 1916 pendant toute la durée restante de la Première Guerre mondiale,et responsable de la coordination des ressources alliées. Il est confirmé dans ses fonctions par Clemenceau. En 1919, il travaille à la création de la Société des Nations, puis est nommé numéro 2 de l'organisation. Il effectue des missions en Silésie, en Autriche, en Pologne et en Roumanie. En 1920, il est appelé au poste de secrétaire général adjoint de la nouvelle organisation internationale.Démissionnaire en décembre 1923 afin de rejoindre pour quelque temps l'entreprise de son père, Jean Monnet s'engage dans une carrière d'homme d'affaires et de financier international, travaille en France et aux États-Unis. Il s’enrichit dans le commerce d’alcool pendant la prohibition12. En 1929 il fonde et co-préside la Bancamerica, une grande banque américaine à San Francisco. Entre 1934 et 1936il part en Chine comme conseiller de Tchang Kaï-chek qui voulait faire entrer son pays dans le xxe siècle. En 1929, il rencontre Silvia de Bondini (1907-1982), qu'il épouse en 1934 à Moscou.Rentré en France, en 1938, il préside, dès décembre 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, le comité de coordination visant à mettre en commun depuis Londres, les capacités de production de la France etdu Royaume-Uni en vue de préparer et de coordonner l'effort d'armement.
Lorsque Hitler lance son offensive le 10 mai 1940, et avant la capitulation française, il arrive à convaincre Churchill, dans une note intitulée Anglo-French unity, de l'intérêt d'une union franco-britannique immédiate de la France et du Royaume-Uni avec un seul Parlement et une seule armée, pour être plus forts face àl'Allemagne. Le général de Gaulle est convaincre Paul Reynaud, le Président du Conseil de signer le traité pour cette union. Le 16 juin, de Gaulle, en mission à Londres, dicte lui-même au téléphone le texte de la note à Paul Reynaud. Le même jour, il arrive à Bordeaux, apprend que Paul Reynaud est démis de ses fonctions le soir-même et que Philippe Pétain est devenu Président du Conseil. Le soir du 17juin, Jean Monnet reçoit à son domicile londonien le général de Gaulle, qui prépare son appel radiodiffusé du lendemain. Jean Monnet coopère momentanément avec lui pour tenter de maintenir le gouvernement de la France aux côtés des Alliés. Néanmoins, il refuse de s'associer à lui pour le lancement de la France libre. Il était en tête des français de Londres qui cherchaient à saper la création de...
tracking img