Biographie montesquieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles-Louis de Secondat, baron de Montesquieu, est né le 18 janvier 1689 à Bordeaux . Il est le fils d'une grande famille de parlementaires bordelais. Il est élevé jusqu'à l'âge de onze ans auchâteau de La Brède.
En 1696, sa mère décède.
En 1708, il suit ses études de droit à Bordeaux. Il obtient sa licence de droit et devient avocat. Il se rend ensuite à Paris et fréquente les milieuxsavants et lettrés.
En 1713, son père meurt. Il hérite du château de la Brède et de ses riches vignobles.
En 1714, il devient conseiller au parlement de Bordeaux.
En 1715, Montesquieu épouse Jeanne deLartigue.
En 1716, son oncle lui lègue sa fortune te sa charge de président du Parlement de Bordeaux (président à mortier). Montesquieu publie un traité de philosophie politique : Sur la Politiquedes Romains dans la religion.
En 1717, parallèlement à ses responsabilités de magistrat, Montesquieu se passionne pour les sciences. Il devient alors membre de l'Académie des sciences de Bordeaux, etrédige de nombreux traités de physique et de médecine.
En 1721, il écrit Lettres persanes. Ce romain de Montesquieu, l'un de ses chefs-d'œuvre, est publié anonymement à Amsterdam, probablement pourlui éviter de compromettre sa réputation de magistrat. Cet anonymat n'est que de courte durée et diffère sans doute de plusieurs années (1728) de l'élection de son auteur à l'Académie française. Lesuccès de ce roman audacieux ouvre à Montesquieu les portes des salons parisiens celui de l'influente marquise de Lambert et celui u club de l'Entresol.
En 1725, les salons parisiens et les milieuxlibertins lui inspire Le Temple de Gnide, un roman galant. Il écrit aussi Le Dialogue de Sylla et d'Eucrate, ouvrage qui ne sera publié qu'en 1745.
En 1726, il renonce à sa charge de président duParlement de Bordeaux (président à mortier).
En 1728, grâce à la puissante influence de la marquise de Lambert, et malgré la réserve de Louis XV et du cardinal de Fleury qui lui reprochent le manque...
tracking img