Biographie roberto carlos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1982 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Roberto Carlos

Ses débuts

Roberto Carlos est issu d'une famille pauvre. Originaire d'Araras, un quartier de São Paulo, le jeune Roberto intègre l’équipe première d'União São João dès l'âge de 14 ans, débute sous le maillot auriverde avec les moins de 16 ans, et à 18 ans s'impose dans l'équipe de Palmeiras tout en savourant sa première sélection avec la grande Seleçao.
Il sedistingua très vite par ses montées ravageuses sur son couloir gauche, laissant toutefois de nombreuses brèches en défense. Ce ne fut pas sans attirer la convoitise des grands d'Europe...

Le passage à l'Inter Milan

En 1995, il franchit l’Atlantique et se retrouve dans le championnat italien, à l’Inter Milan. L’Europe découvre alors le phénomène Roberto Carlos. Sa vision de jeu qualifiéd'ultra-offensive tant qu'arrière gauche paraît incompatible avec les plans de l’entraîneur. Malgré une saison pleine et agrémentée de 5 buts en championnat, l’Inter laisse échapper le joyau vers un club où les montées frénétiques du Brésilien ne provoqueront pas de crise d’urticaires à l’entraîneur.

Les années madrilènes

Un an plus tard, il incorpore l'effectif du Real Madrid, où il explosevéritablement sur le plan mondial, devenant l'un des meilleurs defenseurs de l'époque. Il est très connu pour ses montées rapides, comme en finale de la ligue des champions 2001 face au Bayer Leverkusen, où il adresse un centre conclu par un superbe but de Zinedine Zidane. Les dirigeants madrilènes achèteront d'ailleurs des joueurs plus défensifs (Helguera, Makelele) pour se charger de compenser sesmontées. Sa marque de fabrique est sans aucun doute sa frappe de balle surpuissante, grâce à laquelle il a marqué des buts mémorables, tant avec le Real qu'avec la Seleçao.

Sa trajectoire au Real est impressionnante. Dès sa première saison, il s'impose comme l'un des piliers de la défense madrilène. Il est alors consideré comme l'un des meilleurs déenseurs au monde, réputation qu'il confirmeraavec la selecao. Autant au Real Madrid qu’en sélection brésilienne, il s’est affirmé comme l'un des meilleurs latéral gauche du monde.En 11 ans passés au Real, il a été exemplaire: quasiment jamais blessé, toujours titulaire, en excellente forme, il a marqué les esprits des supporters.

En 10 ans de présence au sein du club merengue, l’infatigable Roberto Carlos va empiler 41 buts en Liga et 16en Ligue des Champions, dont de nombreux coups francs. Il y a surtout étoffé son palmarès avec, entre autres: trois C1 et autant de titres de Champion d’Espagne. Les années de présidence Florentino Pérez semblent avoir quelque peu terni sa bonne humeur légendaire au sein d'un vestiaire où Espagnols et Brésiliens se déchirent dans une ambiance de fin de cycle qui donne envie d’aller voir ailleurs.Mais à 33 ans, celui dont la famille a adopté l’Espagne aimerait surtout que le Real se remette sur de bons rails pour terminer sa carrière en beauté, alors qu’il a battu en janvier dernier le record de matches en Liga pour un étranger détenu par Alfredo Di Stefano. Malgré tout, à la suite sans doute de son erreur monumentale lors du match face au Bayern Munich le 7 mars 2007 (contrôle manqué surune passe peu appuyée, qui provoqua un contre immédiat du Bayern, qui s'acheva par un but de Roy Makaay, alors que le match avait commencé depuis seulement 10 secondes), Roberto Carlos a décidé de ne pas donner suite à son contrat au Real. Ainsi, à la fin de la saison 2006-2007, c'est-à-dire le 17 juin en Espagne, l'arrière-gauche s'est engagé avec le club turc de Fenerbahçe.

Avec 527 matchsofficiels (pour 68 buts marqués) avec le Real Madrid, il est le joueur étranger ayant le plus honoré le maillot de l'équipe madrilène.

En avril 2008 il est suite a un sondage fait sur le site officiel du Real Madrid élu 4ème meilleur joueur de l'histoire du Real Madrid par les supporters du club merengue, derrière entre autres Zidane et Raùl.

Son style et ses caractéristiques

Avec un...
tracking img