Biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4683 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Jacques Rousseau & Les Confessions
Pour comprendre une œuvre reflet d’une trajectoire.

1- Éléments de chronologie.
Il convient de bien avoir en tête les repères chronologiques suivants afin de situer l’émergence du texte au programme dans la succession des œuvres de Rousseau.

Orphelin de mère dès sa naissance (1712), Jean-Jacques Rousseau grandit librement dans larépublique calviniste de Genève, auprès d'un père fantasque, puis chez un pasteur. Un châtiment immérité suscite en lui la haine du mensonge et de l'injustice. Mis en apprentissage à douze ans, l'enfant passe « de la sublimité de l'héroïsme à la paresse d'un vaurien » et mène une existence vagabonde.
En mars 1728, trouvant au retour d'une promenade les portes de Genève fermées, Rousseaupart courir l'aventure. Un curé le recueille et l'envoie à Annecy chez Madame de Warens, jeune dame pieuse qui venait en aide aux futurs convertis. Rencontre inoubliable, mais très brève, avec celle auprès de qui il passera sa jeunesse et qu'il appelle « Maman ». Elle le fait entrer à l'Hospice des Catéchumènes de Turin où il abjure le protestantisme et reçoit le baptême.
Successivementlaquais, séminariste, musicien, secrétaire d'un prêtre escroc, il regagne Annecy et retrouve en 1731 Madame de Warens, qui décide de le « traiter en homme ». C'est auprès d'elle qu'il effectue deux séjours dans le Vallon des Charmettes, près de Chambéry, et connaît le « court bonheur » de son existence. Mais elle se fatigue de lui et, après être resté seul aux Charmettes pour parfaire son instruction enautodidacte, il se place à Lyon, chez Monsieur de Mably, frère de l'abbé encyclopédiste Mably et du philosophe Condillac.
En 1742, Rousseau est à Paris. Il propose à l'Académie des Sciences un nouveau système de notation musicale, qui est critiqué par Rameau, le grand musicien de l'époque et donc aussitôt abandonné. Cette affaire lui a fait connaître le monde littéraire, notamment Marivaux,Mably, Fontenelle et Diderot, puis la société brillante de la capitale. Un emploi chez le Comte de Montaigu, ambassadeur auprès de la République Sérénissime, lui permet un séjour d'un an à Venise, mais les mesquineries de l'ambassadeur à son égard suscitent en lui une amertume profonde, source des condamnations qu'il portera plus tard contre l'ordre social de son siècle. Revenu à Paris en 1744, ilcompose un opéra, Les Muses Galantes, qui obtient un succès réel, et remanie un opéra de Voltaire. D'une liaison avec une lingère orléanaise, Thérèse Levasseur, naissent cinq enfants qu'il déposera à l'Hospice des Enfants Trouvés. Il n'en continue pas moins à développer ses relations mondaines, devient secrétaire de Madame Dupin, fait connaissance de Madame d'Épinay, fréquente Diderot, Condillac,Grimm, d'Alembert et rédige pour l'Encyclopédie des articles de musique.
Au mois d'octobre 1749, en allant rendre visite à Diderot enfermé au château de Vincennes, Rousseau lit le sujet mis au concours par l'Académie de Dijon : « Si le progrès des Sciences et des Arts a contribué à corrompre ou à épurer les mœurs. » Il se sent devenir « un autre homme » et rédige son Discours sur lesSciences et les Arts (1750). Le voilà célèbre. Mais il s'est convaincu que la civilisation a perverti les mœurs : soucieux de mettre sa vie en accord avec ses théories, il entreprend une « réforme morale » et se détourne des mondanités.
Après le triomphe de son opéra Le Devin du village (1752), il s'engage dans la « querelle des Bouffons », puis séjourne alors quelques mois à Genève pour abjurerle catholicisme et redevenir citoyen d'une cité libre. Son humeur étrange commence à le brouiller avec ses amis philosophes qui jugent un peu artificiel son Discours sur l’inégalité (1755), dédié à la République de Venise.
De retour à Paris, Rousseau accepte l'hospitalité de Madame d'Épinay, à l'Ermitage, où il s'éprend de Madame d'Houdetot : sa passion folle et romanesque trouvera quelques...
tracking img