Biographies auteurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Cohen.
Né à Corfou, 16 août 1895, mort à Genève le 17 octobre 1981, est un poète, écrivain et dramaturge suisse romand dont l'œuvre est fortement influencée par ses racines juives.  Écrit de nombreux livre sur le monde juifs pour décrire son amour et la grandeur de ce peuple.

・ Le livre de ma mère (récit autobiographique), 1954
・ Il livre une autre image de l'amour avec « Le livre dema mère ». Dans lequel il fait un portrait poignant de sa mère disparu trop tôt suite à une crise cardiaque. Il évoque des souvenirs de son enfance et de sa jeunesse marqués par un amour total « un nul autre pareil ». Passage clos le chap 7 : Moment de transition, clos l'enfance, synthèse.
・ Résume
Le roman raconte l'émouvante histoire de la mère d'Albert Cohen, une femme naïve mais une saintemère malgré elle. L'auteur-narrateur se rappelle tous les bons et mauvais moments passés avec elle. Il se souvient également de situations marquantes, connues avec sa bien-aimée, qui seront toujours gravées dans son cœur, et de ce qu'elle lui disait quand il ne se sentait pas bien. Elle voulait tellement plaire aux deux êtres les plus importants de sa vie (son fils et son mari) qu'elle était prêteà faire n'importe quel sacrifice. Pourtant elle n'était pas brillante mais ce qu'elle faisait était fait avec tant d'amour et elle y mettait tant de cœur qu'il ne pouvait lui faire de remarques. Il regrette quand même toutes les répliques déplacées et critiques acerbes qu'il lui a faites durant diverses disputes qui la mettaient en piteux état et la déstabilisaient moralement. Il éprouve tant deremords, de regrets qu'il est attristé et déçu de lui.
Le livre de ma mère reste une œuvre majeure des écrits de l'écrivain. Plus qu'une autobiographie, il dresse le portrait de sa mère certes mais qui atteint une portée universelle. Il s'agit d'un livre qui parle de l'amour qui peut unir une mère et un fils, un amour profond et unique.

Charles Juliet.
Né le 30 septembre 1934 à Jujurieux dansl'Ain, est un poète, écrivain et dramaturge français.
Lambeaux est un roman biographique et autobiographique de Charles Juliet paru en 1995.
・ Résumé :
・ Dans Lambeaux , Charles Juliet a voulu rendre hommage à ses deux mères, l'une biologique et l'autre adoptive. Cadet d’une famille de 4 enfants, il est placé dans une famille suissesuite à l’internement de sa mère dans un hôpitalpsychiatrique (à cause d’une tentative de suicide). Elle mourra de faim le jour de ses 38 ans, victime de "l'extermination douce" orchestrée par les nazis.
Dans la première partie du livre, il retrace les pensées, l’hésitation, les doutes ou exprime la souffrance de sa mère grâce aux mots qu’elle n’avait pas.
La seconde partie est l'autobiographie de l'auteur : son enfance, son amour pour sa familleadoptive, ses études (école militaire d'Aix-en-Provence, service de santé militaire de Lyon puis apprentissage autodidacte de la littérature), et enfin son "éveil à soi-même" : après avoir vaincu sa longue dépression, il devient écrivain et réalise enfin "combien passionnante est la vie".
N.B : Tout le roman est écrit à la deuxième personne. Il parle de sa mère adoptive par le pronom "elle" et parlede lui-même.
・ Dans cet ouvrage, l'auteur a voulu célébrer ses deux mères : l'esseulée et la vaillante, l'étouffée et la valeureuse, la jetée-dans-la-fosse et la toute-donnée. La première, celle qui lui a donné le jour, une paysanne, à la suite d'un amour malheureux, d'un mariage qui l'a déçue, puis quatre maternités rapprochées, a sombré dans une profonde dépression. Hospitalisée un mois après lanaissance de son dernier enfant, elle est morte huit ans plus tard dans d'atroces conditions. La seconde, mère d'une famille nombreuse, elle aussi paysanne, a recueilli cet enfant et l'a élevé comme s'il avait été son fils. Après avoir évoqué ces deux émouvantes figures, l'auteur relate succinctement son parcours : l'enfance paysanne, l'école d'enfants de troupe, puis les premières tentatives...
tracking img