Borromini

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ART EUROPEEN 1650-1750 III. L'ARCHITECTURE EN ITALIE (1) Francesco BORROMINI (1599-1667)

San CARLO Alle Quatro Fontane,1634-1641 ; 1662-1666, Francesco BORROMINI, ROME. I. INTRODUCTION. Le Concile de Trente a suscité des œuvres d’art très différentes et cependant complémentaires. En particulier les deux plus petites églises du Quirinal traduisent de façon opposée, mais non contradictoire,l’expérience de la prière. St-Charles exprime un dépouillement idéal et St-André accumule les effets de façon jubilatoire. L'église de Saint-Charles-aux-quatre-fontaines est l'œuvre d'un des grands architectes romains du XVIIème siècle, Francesco Borromini, l'éternel rival du Bernin. Confronté à de sérieuses limites d'exiguïté de l'espace, il créa une église si étroite que, dit-on souvent, elle pourraittenir dans un seul pilier de la Basilique Saint Pierre. Cependant, les illusions et artifices du baroque, ici divinement utilisés, offrent une impression monumentale, avec une magnifique coupole qui semble flotter dans les airs. Elle doit son nom à la place des Quatre-Fontaines, qui lui est attenante. Parmi les personnages du début du baroque romain, Borromini occupe une place particulière enraison de l'extravagance de ses architectures. Son père, un architecte, a travaillé pour les VISCONTI, très jeune, il étudia la sculpture à ROME pendant une brève période. A l'âge de 15 seulement il est à la suite des sculpteurs lombards actifs de Saint-Pierre. Il travailla avec Carlo MADERNO et, en 1629, à la mort de celui-ci, passe sous la direction du BERNIN, âgé d'un an de moins que lui et quisera son principal rival à ROME. Borromini peut être comparé au CARAVAGE pour son caractère renfermé et ombrageux, ne comptant que sur la qualité de son art pour exalter la valeur morale de la vie et le sens religieux des choses. «Il estima fort son art, pour l'amour duquel il ne ménagea pas sa peine ; pour que ses projets soient parfaits, il les préparait de ses propres mains en cire et parfois enterre.» (BALDINUCCI, 1682). Il est chargé de la construction par les religieux de l'ordre mendiants des Trinitaires (16341637) à une époque, où, ayant abandonné le chantier du palais BARBERINI, il traverse une crise

psychologique et professionnelle. En 1635, il a déjà achevé le dortoir et le cloître du couvent, d'uen hardiesse insolite par la manière dont ils mettent le peu d'espace àdisposition. Borromini, lié au credo humanitaire de cet ordre récemment créé, ne voulut aucune rétribution pour cette réalisation, qui dura 7 ans. • San CARLO Alle Quatro Fontane, 1634-1667 (intérieur de l'église, 1638-1641), ROME.

II. ANALYSE ET INTERPRETATION. (1) Lecture de l'édifice. Le plan. L'église est construite sur un plan elliptique où se conjuguent le plan en croix grecque et l'octogone. Ceplan ovoïde est une reprise de celui élaboré par son rival, Gian Lorenzo BERNINI, pour l'église Saint-ANDRE-du-QUIRINAL à ROME. (Le plan ovale est une innovation déjà expérimentée par le BERNIN pour la petite église du palais de PROPAGANDA FIDE (1634), détruite plus tard par BORROMINI.) Cependant, l'architecte montre la volonté, ici, d'élaborer un plan rationnel à la différence de BERNINI.L'occupation parfaite de la petite surface de l'espace du tissu urbain, montre le talent de l'artiste dans l'organisation rigoureuse de l'espace. Ainsi, le plan elliptique n'a qu'un seul objectif : Donner l'illusion d'un grand espace. La coupole. La coupole mesure 25,80m sur 16,25m et comporte un ornement de caissons. Le motif est constitué de cercles intégrés dans des polygones où s'intercalent descroix et des hexagones, rappelant la vocation religieuse du bâtiment, par le symbolisme du chiffre 3. Le décor. Il n'y a pas de fresque à l'intérieur, le décor architectural se suffit à lui-même, ce qui est peu fréquent pour une coupole italienne. De manière traditionnelle, le pavement reprend le motif élaboré de la coupole. Le décor sculpté est réduit aux parties architectoniques et crée...
tracking img