Boudhisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le bouddhisme tibétain

Le bouddhisme a pris naissance dans le nord de l'Inde sous l'impulsion des enseignements du prince Siddharta Gautama, né vraisemblablement en 653 avant J.C., et reconnu plus tard comme le bouddha historique Sakyamuni. Réunissant ses disciples en une communauté monastique intégrée à la tradition brahmanique, Siddharta Gautama rejeta certains aspects de la philosophiehindouiste de l'époque en niant la validité de certaines écritures védiques, en rejetant les cultes sacrificiels qui en découlaient et en réfutant que le niveau spirituel d'une personne était lié à une caste par sa naissance. L'évolution du bouddhisme a donné lieu à trois grands écoles : l'Hinayana, le Mahayana et enfin le Vajrayana.
Vers 750, Padmasambhava, aussi appelé Guru Rimpoche, tâchad'unifier la doctrine Vajrayana et les cultes bonpos, ce qui donna naissance à une nouvelle forme de bouddhisme : le bouddhisme tibétain ou lamaïsme.

Bonnets rouges et bonnets jaunes

Le grand maître du bouddhisme tibétain fonda l'ordre Nyingmapa, la Lignée des Anciens, et ses moines prirent la robe et la coiffe rouges pour se distinguer des prêtes bonpos. Pour lutter contre la domination de lareligion bon, d'autres ordres virent le jour au cours des siècles suivants : celui des Sakyapas, celui des Kagyupas, celui des Karmapas, tous désignés par la dénomination de « Bonnets rouges ».

Ces ordres rivalisèrent pour étendre leur influence sur le Tibet. Cette religion pénétra toutes les couches de la société tibétaine, au point de se confondre avec sa culture. Elle a très tôt franchi lesfrontières du Tibet pour essaimer partout dans le haut Himalaya en rejoignant le nord de l'Inde (Ladakh, Sikkim), le nord du Népal (Dolpo, Humla, Mustang, Khumbu) et le Bhoutan.

Vers le XVe siècle, le réformateur Tsongkhapa rassembla en un canon unique, les éléments essentiels de tous les enseignements bouddhiques et fonda l'ordre des Gelugpas, la Lignée des hommes vertueux, dont les moinesprirent la coiffe jaune et devinrent dans le langage populaire, les « Bonnets jaunes ».

Le guide de cet ordre devint le chef spirituel et temporel du Tibet. Le troisième guide reçut d'un roi mongol, le titre de Dalaï-Lama (Océan de sagesse), titre qui fut attribué rétroactivement à ses prédécesseurs. Chaque Dalaï-Lama fut dès lors considéré comme la réincarnation de son prédécesseur.Tantrisme

Le bouddhisme tibétain, souvent qualifié de bouddhisme tantrique, postule que les paroles du Bouddha sont aussi contenus dans les tantras, des vieux textes ésotériques hindous.

Le tantrisme consiste en une discipline regroupant un ensemble de techniques visant à canaliser l'énergie du pratiquant afin de lui permettre de progresser plus rapidement sur la voie de l'illumination. Les adeptesdu tantrisme affirment que certaines techniques donneraient des pouvoirs surnaturels à ceux qui parviennent à les maîtriser. Ce qui faisait dire à Alexandra David Neel, la grande exploratrice française du début du XXème siècle, que la religion des Tibétains s'appuyait sur la magie.

Cultes et rituels

Le bouddhisme tibétain s'appuie sur de nombreux rituels et objets de culte (vajra, ghanta) etaccorde une grande place au mouvement et au son durant les cérémonies religieuses. Ces manifestations tantriques confèrent un caractère ésotérique à cette forme du bouddhisme. Elles visent principalement à faciliter chez le pratiquant, la compréhension des notions abstraites du tantrisme et, conséquemment, à favoriser la méditation.

Vajra

Symbolisant la foudre, le vajra est un objet rituelsouvent utilisé dans les cérémonies du bouddhisme tibétain

Moines et lamas

La signification des textes tantriques ne peut être saisie sans l'assistance d'un grand maître religieux, le lama. Celui-ci jouit d'un grand prestige dans la communauté tibétaine. Le lama n'est pas nécessairement moine. Il peut même être marié. Pour progresser dans la pratique du tantrisme, le disciple doit faire...
tracking img