British petroleum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
British Petroleum

I- Présentation Entreprise
La société BP, anciennement nommée British Petroleum puis BPAmoco, est une compagnie britannique de recherche, d'extraction, de raffinage et de vente de pétrole fondée en 1909.
Après sa fusion avec Amoco, Atlantic Richfield (Arco) et Burmah Castrol, elle est devenue la plus grande société du Royaume-Uni et la troisième compagnie pétrolièremondiale. La division BP de Londres est évaluée à environ 50 milliards USD (environ 39 milliards d'euros). Internationalement, BP est présente dans plus de 100 pays et emploie environ 115 000 personnes (2006).
Société qui présente en 2009, un Chiffre d’affaires de 167 milliards de d’euros et un résultat net de 11.693 milliards d’euros.

II- Contexte- plante la plateforme pétrolière, impactfinancier, impact sur l'image de l'entreprise

Historique des problèmes rencontrés par BP
* Le 23 mars 2005, une raffinerie exploitée par BP à Texas City explose, faisant 14 morts et une centaine de blessés[5].
* Entre le 2 et le 11 mars 2006, la fuite d'un oléoduc d'une exploitation pétrolifère à Prudhoe Bay, en Alaska, répand entre 760 000 et un million de barils de pétrole brut dans latoundra[6].
* Quelques mois plus tard, une nouvelle fuite de quelques barils contraint BP à fermer temporairement cette exploitation.
Cette décision, dans une période où la production pétrolière mondiale est marquée par l'instabilité politique au Moyen-Orient et au Nigéria, a des conséquences économiques importantes, puisqu'elle implique une réduction de 8% de la production américaine depétrole, le site produisant 400 000 barils de pétrole par jour (sur une production totale de 4.9 millions de barils par jour). Le prix du baril de pétrole brut en subit les répercussions[
* ][Le 20 avril 2010 : Crise dans le golfe du Mexique
Quelques semaines plus tard, l'oléoduc trans-Alaska, détenu en partie par la firme, est fermé suite à une fuite de plusieurs milliers de barils de pétrolebrut à environ 150 km au sud de Fairbanks[9].

1- ZOOM sur le Scandale du Golf du Mexique :
La plate-forme Deepwater Horizon explose, générant dans un premier temps un incendie puis une marée noire sans précédent, qui change la politique américaine sur les assurances en cas de catastrophe. Cette marée noire est la plus dévastatrice et la plus grosse catastrophe écologique de l'histoire desÉtats-Unis.
Le géant pétrolier est accusé d’avoir multiplié les maladresses, les erreurs et les bévues. En fait, le géant britannique s’était engagé dans l’exploitation de ce puits en eaux profondes - à 1600 mètres sous l’eau - sans avoir pris toutes les précautions. Le groupe a ensuite cherché à colmater la brèche avec un grand amateurisme. En fait, c’est l’existence même, c’est l’autonomie,l’indépendance de BP qui sont désormais en cause.
Le groupe a perdu 17% de sa valeur en bourse. Il est désormais considérée comme Opéable – il pourrait intéresser Exxon Mobile, Total…ou un géant chinois PetroChina.

On estime que le naufrage du Prestige a entraîné le déversement de 64.000 tonnes de fioul lourd, d’une densité proche de celle de l’eau.

2- Impact Financier :

L’impact financier pourBP est colossal !
En effet, d’après de nombreux organismes et établissements financiers, on annonce une facture finale pour BP avoisinant les 37 milliards de dollars (projection du Crédit Suisse Group).
A l’heure actuelle, BP qui exploite la structure offshore et gère la crise post-accidentelle aux côtés des autorités américaines a déjà remboursé près de 4 milliards de dollars pour lutter contrela catastrophe.
Explications « techniques » de cette explosion :
* Plusieurs règles ont été enfreintes par BP, selon les premiers rapports d’enquête du régulateur et du Congrès : omission d’installer une vanne de fermeture au fond du puits, absence d’interruption automatique du forage en cas d’incident, etc.
D’autre part, depuis l'explosion son cours de bourse a dégringolé de 17%, à...
tracking img