Bts banque techniqueds bancaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1008 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TECHNIQUES BANCAIRES DU MARCHE DES PARTICULIERS

Devoir personnel n°1

Question 1

A) oui, ce premier entretien est d’une grande importance. En effet, il s’agit d’une entrée en relation.
Cet entretien présente donc enjeux commerciaux avec des précautions particulières à prendre et des vérifications d’usage à appliquer.
De plus, c’est la première image que va renvoyer une banque à sonclient.

B) Cet entretien possède une valeur commerciale qu’il faut bien appréhender.
Dans un premier temps, c’est une premier contact avec notre nouveau client qui va être sensible à l’accueil, à l’agencement de l’agence et du bureau. De plus, le conseiller doit veiller à ce que l’entretien se fasse en toute confidentialité.
La récolte des informations tels que l’état civil, l’environnementfamilial, la profession, les revenus vont nous permettre de mieux découvrir notre client pour ainsi adapter l’offre mais également découvrir certains risques.
Ces conditions de départ vont permettre à la cliente de se sentir en confiance pour pouvoir réaliser d’autres projets auprès de sa banque.

C) Ses relevés de compte vous nous permettre de vérifier certaines informations :
- le montant desrevenus
- le fonctionnement du compte
- les charges : crédits, loyer, prêt immobilier
- les éventuels incidents de fonctionnement

Cela va nous permettre d’évaluer certains risques encourus à l’ouverture du compte mais aussi de détecter les possibles rebonds commerciaux.

D) La connaissance usuelle d’un client c’est être capable de pouvoir dire :
- qui est-il? Son identité
- que fait-il? Saprofession, son ancienneté, son employeur
- que possède t’il? Ses revenus, son patrimoine
- que lui faut-il? Ses besoins, projets, les services qui lui sont adaptés

E) Les documents à lui faire signer sont :
- la demande d’ouverture de compte
- le dépôt de signature
- le document qui indique que la convention de compte de dépôts lui a été remise

Les documents à lui remettre sont :
-l’exemplaire client de la demande d’ouverture de compte
- la convention du compte de dépôts
- le guide tarifaire des principales opérations

F) Cette entrée en relation présente plusieurs aspects commerciaux.
Le crédit niçois peut attendre de celle-ci :
- la domiciliation du salaire de Mme Soleil et plus tard de Mr Soleil
- la conquête de l’environnement familial avec une ouverture du comptepour Mr Soleil et une pour leur enfant
- le financement de l’acquisition de leur première résidence
- le rapatriement de l’épargne avec des versements mensuels
- la proposition d’épargne à moyen-long terme
- le rachat du crédit auto existant

G) Les conséquences de cette procuration s’appliquent principalement au mandant ainsi qu’au banquier.
La procuration donne le droit à une personneappelée le mandant à avoir et à faire fonctionner le compte, au nom du titulaire.
Cependant, la seule responsabilité du mandant est engagée.
De ce fait, Mme Soleil doit savoir qu’en donnant procuration à son mari, elle prend entièrement la responsabilité des actes effectués par le mandataire.
La banque quant à elle, se doit d’avoir une surveillance accrue sur les actes effectués par un mandatairepouvant altérer le fonctionnement du compte.

Question 2

A) Pour vérifier que le client a la possibilité d’emettre des chèques il faut interroger le Fichier Central des Chèques (FCC) de la Banque de France, pour s’assurer qu’il n’est pas sous le coup d’une interdiction bancaire ou judiciaire,d’emettre des chèques.
De plus, le banquier s’assurera que le domicile et l’identité du client neprésente pas d’incohérence.

B) Ces frais de refus de paiement sont liés à la gestion administrative assez lourde pour la banque, de l’interdiction bancaire.
En effet, le banquier a plusieurs obligations imposées par la loi.
Dans un premier temps, il faut informer son client par téléphone avant tout rejet de chèque.
Ensuite, il faut déclarer les incidents de paiement à la Banque de France, les...
tracking img