Cahiers francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La « net economy» introduit une nouveauté : la simplicité et la rapidité des communications. Le réseau mondial que constitue l’Internet débouche sur une forte baisse descoûts de transaction qui se manifeste déjà dans les relations commerciales interentreprises (dites B to B business to business). [...] De véritables « places de marché »virtuelles sont en effet en train de se créer dans des secteurs comme la construction automobile, la mécanique, etc. La transparence des prix stimule la concurrence etprofite aux acheteurs. [...]
Ce type de mécanisme commence à se retrouver dans les relations B to C (business to consumer), là où le contact direct entre firmes etconsommateurs finals est également à la source de baisses des coûts de transaction : voyages, locations de vacances, produits culturels et informatiques, etc. [...]L’importance des coûts de transport et de logistique, auparavant sous-estimée, est désormais mieux prise en compte. [...] Par ailleurs, le nombre d’internautes qui utilisent le hautdébit progresse fortement, notamment en Europe où il a doublé en 2003.
Plus généralement, les investissements dans le domaine des TIC1 constituent un facteur clé de lacroissance économique, notamment dans un pays comme les États-Unis. [...] La poursuite des investissements dans les TIC, à tous les niveaux du processus de production etdans toutes les branches d’activité, caractéristique majeure de la période récente, a des effets directs sur les performances des firmes mais aussi sur la croissance. [...]À tel point qu’aujourd’hui, c’est la hausse de la productivité qui semble tirer la croissance économique. [...]

Yves CROZET, Cahiers français, n° 317, novembre 2003
tracking img