Caire finale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 74 (18342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CAIRE

Le Caire ( Al-Qahira, La Victorieuse) est la capitale de l'Égypte (en arabe: Misr,

مصر), officiellement la République arabe d'Égypte.C’est un pays d'Afrique du nord-est. La

partie nord-est du pays constituée par la péninsule du Sinaï se situe cependant en Asie. sa

langue officielle est l'arabe, sa langue parlée est l'égyptien (arabe dialectal) et sa monnaie estla livre égyptienne.

| |superficie |population |Densité |
|Le Caire |21000 ha=210 km² |8 026 4545(2009) |38221 ha/km² |
|Agglomération du caire |149 200 ha=1492km² |15 856 000 ha|10 627 ha/km² |

Le caire a une population officielle de près de 17,5 millions d'habitants, mais plus de 25
millions Cairotes y vivent en réalité. Sa population était estimée à 700 000 habitants dans les
années 1920. C'est la plus grande ville de l'Afrique et du Moyen-Orient. Bien que Al-Qahira
soit le nom officiel, on l'appelle plus souvent en arabe égyptienMisr, le nom arabe de
l'Égypte. Elle est située sur les bords et les îles du Nil, dans le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Égypte. A l’ouest se
trouve la ville de Gizeh et sa nécropole antique de Memphis sur le plateau de Gizeh, avec ses
trois grandes pyramides dont la grande pyramide (Cet article traite du polyèdre pyramide (une forme à trois dimensions); pourd'autres versions incluant les pyramides...) de Khéops. Au sud (Sud est un nom :) se trouve le site de
l'antique ville égyptienne de Memphis
Le Caire est une francisation du terme arabe Al-Qāhira, qui signifie "La victorieuse". Ce
nom a été officiellement donné à la ville en 973 pour célébrer l'arrivée du Calife Al-Muizz li
Din Allah qui venait s'y établir.

I – HISTORIQUE
I-1 LESPREMIERS PEUPLEMENTS
La région autour du Caire contemporain, particulièrement Memphis a longtemps été un
centre majeur de l'Égypte antique grâce à sa situation stratégique en amont du delta du Nil.
Cependant, les origines de la ville moderne sont généralement reliées à une série de
peuplements pendant le premier millénaire après JC. A l'aube du IVe siècle[., alors que
Memphis perdaitcontinuellement de son importance[., les Romains établirent une cité-
forteresse le long de la rive Est du Nil. Cette forteresse, connue sous le nom de Babylone,
reste le plus vieil édifice de la ville. Elle est également située au cœur de la communauté
copte orthodoxe d'Egypte, qui se sépara des Eglises Romaine et Byzantine à la fin du
IVe siècle.

I-2 LA FONDATION : LA VILLE ARABE (640-1250)

Après la conquête musulmane de l'Égypte en 642, le commandant Rashidun Amru

ben al-As fonda Fostat juste au Nord de la forteresse de Babylone. Le nom aurait pour origine

le mot grec fossaton (fossé). A la demande du Calife Omar, la capitale égyptienne fut

déplacée d'Alexandrie vers cette nouvelle ville[.. Fostat devint un centre régional pour l'Islam,

et le lieud'édification de la Mosquée Amr ibn al-As, la première mosquée en Égypte[.. Sur la

rive orientale du Nil, le site de Fustât permet de contrôler le delta tout en étant situé au point

de passage le plus commode pour traverser le fleuve, à la jonction entre la Haute et Basse-

Égypte. La ville nouvelle, qui se construit autour de la forteresse de Babylone, occupe environ

de 600 à 800hectares en forme un conglomérat assez lâche augrès des concessions tribales

(khitta) qui forment les premiers quartiers (hâra). Le site primitif du Caire commande la

route terrestre qui conduit de la Syrie vers le Maghreb. Elle évite l'éventail du delta du Nil qui

oppose au voyageur les difficultés de ses multiples bras et de ses innombrables canaux.

A la base du delta, au droit de...
tracking img