Caligula iii sc5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Caligula Acte III scène 5
_ Une première distanciation et mise en place au tout début de la scène.
Le garde ne répond pas à la demande de Caius verbalement il ne fait qu’exécuter les ordres tel unrobot. Ainsi il met une distance entre lui et Caligula peut être dans le but de le faire réfléchir.

_ De plus le mouvement qu’effectue le garde a la demande de Caligula et représentatif de l’étatd’esprits de celui-ci : Il comment un mouvement s’arrête puis repart.

_ Les didascalies nous indique un problème de personnalité chez le personnage. En effet lorsque « Caligula marche un peu delong en large. Puis il se dirige vers le miroir » Il change de comportement comme de chemise. Il prend alors un ton « ironique » comme si son idée était complètement absurde, puis inquiet il « regardeautour de lui » dans la peur de ce faire prendre pendant ce moment de folie face a son double. C’est a ce moment que l’homme prend un voix « sourde » qui indique la prise de conscience des actes dont ilest coupable. Et enfin « furieux » contre lui-même il revient a son état de folie.

_ Les répétition sont extrêmement présentes dans ce passage ce qui accentue la faiblesse du personnage. La« logique » de ces propos semble l’obséder plus que tout, tout comme la lune qu’il répétera deux fois. « Trop de morts » montre la peur que le héro éprouve envers ce statut, mais il faut tout de même aller« jusqu’au bout »

_ On remarquera également que le mot « savoir » apparait encore une foi comme un éco dans qui perdure dans la tête de Caligula depuis le début de la pièce.

_ Questions alui-même : « Si on t’apportait la lune, tout serais changé, n’est-ce pas ? » Il va même jusqu'à utiliser le pronom personnel de la 2eme personne du singulier « t’ », une sorte de schizophrénie ou folie etréalité son confondu.
Quelque ligne plus loin il s’appelle par son propre prénom : «  Pourquoi pas, Caligula ? » « Qui peut le savoir ? » ce mot « savoir » réapparait encore une foi mais pas sou...
tracking img