Caligula

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (470 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Caligula


[pic]


Caligula (Caius Caesar Augustus Germanicus) est né le 31 août 12 (ville portuaire du Latium en Italie, aujourd'hui Anzio). Succédant à Tibère, il est le troisième empereurromain et règne de 37 à 41 avant d’être assassiné le 24 janvier 41 à Rome. Il appartient à la dynastie des Julio-Claudiens.


I- Son enfance

Caligula est le troisième fils de Germanicus, neveu deTibère et d’Agrippine, petite-fille de l’empereur Auguste. Il est le petit-fils adoptif de Tibère (empereur romain de 14 à 37). Il fut élevé parmi les soldats, auxquels il doit son surnom, Caligula(de caliga, chaussure militaire). Son père était censé succéder à l’empereur Tibère mais il mourut dans d’étranges circonstances en 19. Les successeurs de Tibère réussirent à faire exiler Agrippine etces deux fils. Ainsi, il ne restait que Caligula et ses sœurs dont Agrippine la jeune (futur femme de l’empereur Claude et mère du futur empereur Néron) et Druzilla.


II- Son règne

A la mort deTibère en 37, Caligula fut nommé empereur. Après la terreur du règne de Tibère, l’empire connaissait comme une renaissance mais cela ne dura qu’un temps. Environ huit mois après le début de sonrègne, Caligula devint fou.
Plusieurs hypothèses on été proposées jusqu'à maintenant :
-Tout d’abord, Tibère en nommant Caligula savait qu’il était fou.
-Ensuite, Tibère aurait accordé trop rapidement saconfiance sans se douter des problèmes de Caligula.
-Et enfin, celle qui semble être la plus probable, Caligula ne montrait aucun signe de démence avant de prendre le pouvoir.

Durant le règne deCaligula, il y eut de nombreux assassinats et d’exils, surtout de ses proches. Il avait l’impression d’être un dieu. D’après Suétone, il fit construire, pour son cheval Incitatus, une écurie demarbre, lui donna des esclaves et voulut en faire un consul. Les trois dernières années de son règne furent les plus cruelles. Les enlèvements et les assassinats sans motif particulier se multiplièrent....