Camus l etrangere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1931 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’étranger

Chapitre I

1) Le protagoniste, Marceau, raconte l’histoire en première personne. C’est un narrateur interne, intradiégltique, donc il est enterier à l’histoire. Il donne une vision subjective de ce qu’il voit. Il décrit les évènements. Il est très passif comme personnages. Il a des visions limitées, ou il raconte sa propre vie et sa propre vision.

2) C’est la morte de sa mère.3) Il est détaché et il ne montre pas sa douleur. C’est comme si la morte de la mère soit une chose normale. Les expression qui expliquent cette réponse c’est le fait de décrire la distance, c’est une accumulation de fait pratique, mais aussi le fait qu’il fois demander le permission a son patron, il se sent éloigne physiquement, moralement et psychologiquement.

4) Comme une vie normale etil dise que sa mère a eu de la difficulté a aller à l’asile à cause des les habitudes. En effet, sa mère vive une vie caractérisée par l’habitude. Il y a l’idée de l’absurde. Le sentiment de l’absurde nait de la constatation de cette habitude. Le sentiment d’acceptation vienne après le sentiment de l’absurde. Le sentiment de l’absurde c’est la conscience de ces habitudes, chaque matin je fais lesmémés cochées. Alors, le lecteur lise ici la description de M. qui décrit sa mère dans une condition d’absurde.

5) Ils lui demandent s’il veut regarder sa mère, mais il réponde «no» sans expliquer pourquoi. Il dise qu’il ne sait pas ce qu’il fait la. C’est une exercice de distance par rapporte au personnage. Il nous décrit sa vision et il nous arrête quand nous voulons savoir plus (di più). Ila envie de boire un café au lait et de fumer une cigarette, mais il ne le fait pas parce que ce n’est pas respectueux.

6) Il se rende compte qu’il ne connaît pas les amis de sa mère. Il les décrit comme de vieux qui attendent …
Les personnages sont toutes pareils, il fait des descriptions physiques et il a l’impression que ces personnes le juge et ca c’est ridicule pour lui. Il se voitdiffèrent de aux. Il ne voit pas les yeux des femmes et pour lui c’est comme s’ils ne soient pas de personnes vraies, mais comme de personnes déformées. mécanisation des personnages, déformation des personnages aussi dans les pleurs de cette femme , → opacité entre le personnages et le réalité . le fait d’avoir des personnages que lui semblent des automates ( petits cries comme une machine, bruits commeune machine ecc., visages sans yeux pas réelles → déformation de la réalité ). Description détache , il voit les choses d’une façon déformée , sentiment de l’absurd, l’absense du sensé , ils voyent une réalité déformée et pas les sens qu’ils peuvent avoir.
7) indifférence de les amis de maman , les memes amies ne donnent aucun sensé a tous , il dit ke je me suis trompée , il est indifferent .8) il est fatiguée, il est un peu fâchée pour le funeral de sa mère , il ne travaille pas, c’est une belle journée . il est embêté par cette situation la ( infastidito). Contraste entre l’observazion d’un monde qui n’a pas de sensé et le sentiment de plaisir qui n’a pas dans la nature.
9-10) indifférence pour perez , fiancée de sa mère et le soleil qui chauffe . il est dérangé par les personnes,le soleil et le chaleur. → il est dérange et transforme la vision du personnage, et le paysage est inhumain et dépriment , il est déprime par la chaleur, sensation de écraisement , pas de sa mère !
11) phrases banales mais il n y a pas des solutions → absurd. La réflexion est ce qui compte, quelque chose de inévitable ( de la mort ) . il y a pas des solutions . il y a pas d’idee de la liberté .a partire de le conception de l’inevitabilite on a aussi une conseption de pas de solutions → la vie humaine . le caractère inévitable de la vie ,
12) sensasio de entrangte , seulment un perception . quelles sont les tipes d’expression qui utlisie le narrateur pour détacher de le réalité ?
chapitre 2
marie il la porte a le mere → ils vont nager dans la mere, apres ils vont voire un film...
tracking img