Candide - voltaire - incipit - lecture analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro :
conte écrit dans la propriété des Délices près de Genève
octobre : fin de l’écriture : il achète un domaine à Ferney près de la frontière franco-suisse pour échapper aux antiphilosophes de Genève et se soustraire aux poursuites judiciaires de la monarchie de Louis XV.
récit d’aventures et d’apprentissage visant à réfuter la thèse providentialiste de Leibniz
fiction fantaisistealliant burlesque rabelaisien à l’évocation des horreurs du siècle qui pousuit le combat contre les formes d’oppression et le fanatisme

En quoi cet incipit définit-il les enjeux du conte philosophique ?

I Un début de conte merveilleux parodié.
ouverture conventionnelle : contribue exposition précisant contexte spatio-temporel et personnages
titre paragraphe : « beau château » rappel univers duconte merveilleux + « icelui » (pronom démonstratif archaïque) renvoie à époque lointaine
lieu réel en Allemagne (toponyme réel dans phrase limianaire du récit) mais « il y avait » (imparfait duratif) ne place pas l’action dans une époque particulière
=> réalisme nuancé car indétermination temporelle + merveilleux du château « le plus beau château du monde »
personnages présentés dans unesérie de portraits schématiques :
succession = hiérarchie
mais l'ordre de la fiction privilégie quand même le personnage éponyme à la préséance nobiliaire bien qu'il soit comme Pangloss en périphérie de la baronnerie
Même si baron nommé avt Candide, il est présenté après lui
Candide et Pangloss présentés en début en en fin : en périphérie de l’organisation sociale de la baronnie
univers du conteconte philosophique
Candide est un héro de roman d’apprentissage (s'inspire du récit de formation) :
« jeune garçon » avec le « jugement assez droit », amoureux et crédule « croyait innocemment aux enseignements de Pangloss » => apprentissage vise à sortir de la croyance naïve pour raisonner lui-même => enjeu philosophique : réfuter la thèse de Leibniz
=> enjeu amoureux
conte merveilleux :Incipit expéditif (conformément)
oralité du conte avec « je crois »
Personnages sans complexité psychologique : portraits se réduisent à un trait physique ou mental
noms Candide (le naïf) et Pangloss (« tout en langue ») définissent des personnages transparents
Cunégonde définie à travers gradation de 3 adjectifs renvoyant à sa sensualité
Univers social où out va bien (chacun est occupé)hyperboles et superlatifs définissent une sorte de paradis terrestre (univers clos et heureux)
baron : « un des plus puissants seigneurs du royaume »
baronne « les honneurs de la maison avec une dignité qui la rendait encore plus respectable »
Cunégonde « haute en couleur, fraîche, grasse, appétissante » => figure de princesse de conte
Candide a « les mœurs les plus douces » et est le fils «bon et honnête gentilhomme du voisinage »
Pangloss est le « plus grand philosophe de la province »
parodie du genre : faussement merveilleux
procédés de l'épidictique (réthorique de l'éloge et du blâme)
Valorisation excessive est en fait une dévalorisation
Eloges hyperboliques en fait des sarcasmes
auteur faussement candide
Westphalie est une région pauvre de l’Allemagne
paradis vu par uncandide et célébré par un cosmolonigologue
Le nom « Thunder-ten-tronckh » avec allitération en « t » => sonorité agressive presque menaçante

II Une satire sociale et une critique de l’aristocratie.
ridiculise l’aristocratie éprise de gloire et de puissance
avec l’exigence ridicule des quartiers de noblesse pour « bon et honnête gentilhomme du voisinage » . Candide => « déclass » car refusde la mésalliance
le baron
présenté seulement à travers ses possessions : obsession de richesses (# portrit moral de Candide)
4 déterminants possessifs
désigné grotesquement par « Monseigneur », « monsieur le baron » alors que c’est un petit nobliau de province
ses domestiques se moquent de lui et « riaient quand il faisait des contes »
polysémie : « conte » se rapproche de « compte »...
tracking img