Cannabis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document



La dépénalisation du cannabis





Par Maxime COSTAGLIOLA
2nde 6





Problématique :

« Pour ou contre la dépénalisation du cannabis »



1

Document 1 : présentation du cannabis

Le cannabis est une plante dont le principe actif est le THC (tétrahydrocannabinol), inscrit sur la liste des stupéfiants. Sa concentration est très variable selon les préparations et laprovenance du produit.
Il se présente sous 3 formes : l'herbe (feuilles, tiges et sommités fleuries séchées) , la résine (le "haschisch") et l'huile (plus concentrée en principe actif). Généralement, l'herbe et le haschisch se fument sous forme de "joint" (avec du tabac, sous la forme d'une cigarette roulée). L'huile est plutôt consommée à l'aide d'une pipe.

Les consommateurs recherchent unétat de détente, de bien-être, accompagné d'une modification des perceptions. Les effets sont variables : légère euphorie accompagnée d'un sentiment d'apaisement, légère somnolence, mais aussi parfois malaise, tremblements, vomissements, impression de confusion, d'étouffement, angoisse très forte. La concentration et la mémoire immédiate sont diminuées, la perception visuelle, la vigilance et lesréflexes sont atteints.

Les risques d'une consommation régulière sont multiples :
- difficultés de concentration, difficultés scolaires
- isolement social, perte de motivation
- risques liés aux contacts avec des circuits illicites pour obtenir le produit
- apparition, révélation ou aggravation de troubles psychiques : des syndromes d'anxiété et de dépression jusqu'à la panique, les boufféesdélirantes et même la schizophrénie.

La dépendance au cannabis est possible ; elle dépend de nombreux facteurs (type de consommation, profil psychologique de l'usager).








2


FICHE D’ANALYSE




Nature : Rapport
Source : page 182 Rapport « Drogues et dépendances - le livre d'information »
Date : 2006
Auteur : Mission interministérielle de lutte contre la drogue et latoxicomanie (MILDT)





Informations contre : ce document décrit de façon synthétique la composition du cannabis et les 3 formes sous lesquelles il peut être consommé. Enfin, les nuisances consécutives à une consommation régulière de ce produit classé dans les stupéfiants sont énumérées : problèmes physiques, psychologiques et sociaux.




Axe de recherche : composition & effets ducannabis













3
Document 2 : histoire du cannabis

Au Hit Parade depuis 10 000 ans
Pour nombre d’historiens, d’archéologues, d’anthropologues et de botanistes le cannabis est sans doute la plante la plus cultivée. Initialement récolté pour ses fibres textiles et pour ses graines nourricières, il est probable que le cannabis fut secondairement utilisé pour ses propriétésmédicinales et psychotropes. Au hit parade des sept substances les plus employées pour modifier le champs de la conscience, altérer l’humeur ou diminuer la douleur il est en tête dans la plupart des religions.
Les premières traces de chanvre datent de quelques 10 000 ans et sont retrouvées dans des débris de tissage, dans l’ancienne Mésopotamie (province de la Turquie actuelle). Les recherches semblentmontrer que le cannabis est originaire d’Asie Centrale. Il s’est par la suite répandu au fil des migrations des conquêtes vers l’Est (la Chine et le sub-continent indien) et vers l’ouest (le Moyen-Orient, la vallée du Nil puis les pays du Magrheb lors des conquêtes arabes). Dans un second temps, son usage atteint l’ensemble du monde occidental et, à l’heure actuelle, l’Organisation Mondiale de laSanté considère que c’est la substance psychotrope illicite la plus utilisée à travers le monde.
De la Chine aux Indes…
Vers 2700 avant J.C., le légendaire empereur Shen Nung - «Père de la médecine chinoise» - recommandait l’utilisation du cannabis contre la malaria, la constipation, les douleurs rhumatismales, les « absences » et les règles douloureuses …
Il était d’usage chez les...
tracking img