Cas synchrone technologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas synchrone technologie

Après avoir pris connaissance du cas Synchrone, vous répondrez aux questions suivantes

Analyse de la situation
1. Analysez l’environnement de l’entreprise Synchrone technologies.
2. Commentez la position de Synchrone technologie dans l’environnement concurrentiel du secteur
3. Quelle stratégie cette société a-telle mis en œuvre et quel est son avantageconcurrentiel ?

Identification d’un problème de management
4. En quoi les ressources humaines sont-elles prépondérantes dans le secteur et à quel(s) problème(s) Synchrone technologies est-elle confrontée ?

Proposition de solution
5. Quel intérêt la société aurait-elle à mettre en œuvre une gpec ?
6. Comment synchrone peut-elle favoriser la motivation de ses salariés ?

Annexe 1 : Le casSynchrone (entretien Journal du net 4/10/2010)

Pierre Lacaze (Synchrone Technologies)
"Le secteur bancaire représente plus de 50% de nos revenus"

La SSII aixoise recrute. Objectif : atteindre 650 collaborateurs d'ici 2011. Cette année, son chiffre d'affaires devrait représenter 36 millions d'euros

JDN Solutions. Quels sont les principaux leviers de votre stratégie RH pour l'année à venir ?Pierre Lacaze. Nous avons déjà effectué 150 recrutements de janvier à fin septembre 2010, et nous sommes à ce jour 450 salariés. Sur 2011, nous tablons sur 260 recrutements. Si l'on tient compte de notre turn-over qui est dans la moyenne du marché, c'est-à-dire aux alentours de 15%, nous prévoyons un effectif de 650 personnes pour la fin de l'année. […]
Nous prévoyons par ailleurs de recruter 20% dejeunes diplômés, et avons pour cela développé des partenariats avec des écoles en mettant l'accent sur les perspectives métiers et les perspectives de formation. Nous devrions aussi faire passer le taux de certification (habilité reconnue et validée à exercer une expertise précise) de nos consultants de 35% actuellement à 50% l'année prochaine […]
Pour nous différencier des grandes SSIIgénéralistes, nous misons sur des profils d'expert dans le domaine de la banque, en recrutant et faisant partir en mission des consultants en maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre bancaire, des spécialistes en environnement de salles de marché, en gestion d'applications et progiciels bancaires ou encore des spécialistes en monétique.
Quel bilan financier tirez-vous à l'approche de fin 2010 ?
Nousprévoyons de réaliser un chiffre d'affaires de 36 millions d'euros cette année, en hausse de 40% par rapport à 2009, pour un résultat net de 1,5 million d'euros. Notre situation financière est saine, nous n'avons pas d'endettement et nous fonctionnons en autofinancement en réinvestissant dans la société l'intégralité de nos fonds propres.  
Nous imputons notre hausse d'activité à la prise significative departs de marché dans le secteur bancaire. Bien sûr, il y a eu un ralentissement de l'activité fin 2008 et début 2009, mais pas assez marqué de notre point de vue pour remettre en cause notre développement.
Combien pèse cette activité bancaire dans votre chiffre d'affaires total, et quid de vos autres activités ?
Notre activité de services, conseil et intégration dans le secteur bancairereprésente aujourd'hui plus de 50% de notre chiffre d'affaires. C'est une activité que nous poussons depuis près de six ans sachant que nous étions historiquement positionnés depuis notre création en 2001 sur les services autour de la convergence voix et données. Il est apparu opportun pour nous de focaliser notre expertise sur la banque, un secteur gros consommateur d'informatique.
Notre activitéconvergence voix et données autour des projets d'infrastructure IT représente de son côté 30% de nos revenus. Avec une dominante pour les projets relatifs aux centres d'appels[…] et aux serveurs vocaux. Les autres activités contribuent au solde, soit un peu moins de 20% de notre chiffre d'affaires. […]
Pierre Lacaze est P-DG de Synchrone Technologies, co-fondée en 2001 avec Laurent Leconte. ...
tracking img