Catherine ii la grande

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3566 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CATHERINE II DITE LA GRANDE

I] d’une petite princesse allemande à impératrice de Russie.

A) une enfance peu heureuse et peu entourée qui alimente son ambition d’égaler les hommes.

Toujours ses parents déplorèrent que leur premier enfant n’eût pas été un garçon. La future Catherine II de Russie naît le 21 avril 1729, à Stettin, en Poméranie et reçoit les prénoms deSophie-Frédérique-Augusta. Désolée de n’avoir pas su donner le jour à un garçon , la jeune mère, JOHANNA ELISABETH ne s’attendrit guère au dessus du berceau. Désireuse d’une brillante ascension dans la société elle a du se contenter d’un partis modeste. C’est sa famille qui, sans la consulter, a arrangé le mariage. A quinze ans, elle a épousé le prince Christian-Auguste d’Anhalt-Zerbst, de 27 ans plus âgé qu’elle.Général-major dans l’armée prussienne, ce brave homme, ami de l’ordre, de l’économie et de la religion, entoure Johanna d’une tendresse qui ne saurait lui suffire. Celle-ci enrage de sa pauvre place dans la société. Un an après la naissance de Sophie, Johanna accouche enfin d’un garçon. Sa mère reporte sur le nouveau-né l’affection et la fierté dont elle a privé sa fille. «  pour moi, écriraCatherine dans ses mémoires; je n’étais que soufferte, et souvent on me rembourrait ( rembarrait) avec passion et emportement, pas toujours avec justice » et encore «  Mon père, que je voyais moins souvent, me croyait un ange ; ma mère ne se souciait pas beaucoup de moi » . Sophie souffre amèrement de se voir préférer son cadet. La froideur de sa mère et l’éloignement de son père, exacerbent en ellela soif d’être aimée. Ce besoin d’affection et d’adulation est d’autant plus vif qu’elle se juge trop laide. Son visage demeure ingrat. Un long nez, un menton pointu, très maigre, elle sait déjà que ces imperfections physiques la défavoriseront dans la course au mariage. Mais elle a remarqué aussi que son esprit vif charme ses interlocuteurs, cela l’incite à donner une attention extrême à l’étudeet à la lecture. L’influence de sa gouvernante, Elisabeth ou Badet Cardel , est déterminante sur ce point. Française, fille d’un huguenot réfugié en Allemagne après la révocation de l’Edit de Nantes, Elisabeth était pour Sophie un modèle de vertu et de sagesse, ayant l’âme naturellement élevée et l’esprit cultivé. Son enthousiasme pour Badet restera si vivace que, dans sa vieillesse même,écrivant à Voltaire, elle s’enorgueillira du titre d’élève de mlle Cardel. Elle lui communique l’amour de la langue française.

B) Un mariage avec l’héritier du trône de Russie orchestré par Frédéric II.

En 1739, ses parents l’emmènent à Kiel pour paraître à une fête que donne le cousin de sa mère, Adolphe-Frédéric de Holstein-Gottorp. Sophie y rencontre le jeune Pierre-Ulric de Holstein, donton dit qu’il est l’un des héritiers possibles pour le trône de Suède ou pour celui de Russie. Le garçon qui a un an de plus que Sophie est petit, malingre, contrefait. Sa conversation est décevante. Il n’y a rien lu et ne s’intéresse qu’aux exercices militaires. Mais il est le petit-fils de Pierre le Grand. «  le titre de reine, écrira-t-elle, tout enfant que j’étais, me flattait l’oreille. Depuisce temps, les gens qui m’entouraient me raillaient de lui (le jeune Pierre-Ulric de Holstein) et, peu à peu, je m’habituai à me croire destinée à lui ».
La deuxième fille de Pierre le Grand , Elisabeth, elle a été fiancée à l’un des frères de Johanna, le jeune et charmant Charles-Auguste de Holstein- Gottorp. Il est mort emporté par la variole, peu de temps après les fiançailles, elle ne seconsole pas de cette fin prématurée. Le 6 décembre 1741, la fiancée inconsolable de Charles-Auguste monte sur le trône. L'empereur en titre Ivan VI, alors un nourrisson, gouvernait par l'entremise de la régence de sa mère Anna Leopoldovna qui permettait aux Prussiens une forte influence politique ce qui déplaisait à la garde impériale. Elisabeth mena un coup d'État pacifique, et devint...
tracking img