Cdfghyjuk

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.art-ww1.com/fr/visite.html fgrthryjte areztgethzedafrzg thzefzrgethrezf ezrgethrzefgrhetefrt zrgehtezrgethrte zrethzgrfezrg hetgeqfg srheet zrgeht ezrghet retrgyhtjretrghtjretrghtretrghtjrgshtjhybhy ub hub u bhu b uh bu bh ub huv gt yucv fy cv yt cdfvy c vyg v yc v-ty cv ty v tyc vty cv ty uvt yv ty v tygg vty v ty gv ty v ty vt yv t-y cv ty cv tyè vèt cvt èc tèyc ftè c èty cètyu ctèu cè uycv tuj cvgj jcv uj cvjk hv uhjk vu cv ètyu v yui cv yuiLe fort de Planoise, de son nom officiel fort Moncey, est un ensemble de fortifications militaires bisontines de type Séré de Rivières dontl'ouvrage le plus important est le fort principal situé au centre d'un véritable môle, regroupant plusieurs abris, des chemins de traverses ainsi que quatre grandes batteries annexes utilisées pourle stockage de poudre, le casernement et l'usage de mortiers. L'ensemble fortifié fut bâti entre 1877 et 1892 dans le but de protéger le pont d'Avanne-Aveney interdisant les routes de Dijon et de Lyon,plusieurs voies ferrées capitales ainsi que pour soutenir de nombreuses batteries de la ville.
Dans leur architecture, les ouvrages du fort ne comprennent pas globalement d'éléments particulièrementtechniques ou technologiques avancés pour l'époque. On note cependant une spécificité concernant la façade du front de gorge, ainsi que la présence d'une batterie unique en son genre car elle futréalisée en fonction du mortier 200 mm de Bange MIe 1880 et MIe 1881. Aussi, le grand nombre d'ouvrages qui composent la place sur près de dix hectares rendent le site de Planoise particulier, car il esten effet le plus grand complexe militaire de Besançon intra-muros, et le second de l'agglomération après le môle défensif de Montfaucon...
Lire la suite

L'histoire de l'horlogerie à Besançoncommence significativement à partir de la fin du xviiie siècle, lorsque des horlogers suisses installèrent dans la capitale comtoise les premiers ateliers. Puis petit à petit des Bisontins prennent...
tracking img