Cerveau et substances

Pages: 23 (611 mots) Publié le: 8 mars 2015
Chapitre 2 :
Cerveau, vision et action des
substances hallucinogènes.

I. L’élaboration d’une perception
visuelle intégrée :
1. Le cortex visuel primaire :

Les messages nerveux visuels
• Produits au niveau de la rétine
• Arrivent au niveau de la partie postérieure du
cortex cérébral.
• L’étude de lésions du cortex cérébral dans
cette zone a montré que la zone occipitale du
cerveau se composeen partie du cortex visuel
primaire.

Cortex visuel primaire
• Point d’entrée dans le cerveau des différentes
informations visuelles transmises par les nerfs
optiques.

2. Des aires cérébrales spécialisées :
• La perception visuelle est également assurée
par d’autres zones cérébrales
• Permet une interprétation mentale des
sensations visuelles transmises par le cortex
visuel primaire.
• Cinqzones ont été déterminées à proximité du
cortex visuel primaire.

• Ces zones sont plus ou moins actives selon
que le sujet regarde des couleurs, des
mouvements, des formes, …
• Après son arrivée dans le cortex visuel
primaire, l’information visuelle est traitée
dans les différentes aires spécialisées dans
l’étude des couleurs, des formes, du
mouvement…
• La perception visuelle unique résulteensuite
d’une intégration des différentes informations
issues du traitement par les différentes aires.

3. L’intervention de la mémoire :
La mémoire intervient dans la reconnaissance
des visages ou des mots.
La « mémoire visuelle »:
un assemblage de neurones qui vont se réactiver
en même temps lorsque la stimulation visuelle
est similaire.

II. L’intervention de substances
chimiques :
 
1. Des relaissynaptiques de la rétine
au cortex cérébral.

• Le message nerveux issu de la rétine et transmis
par le nerf optique est de nature électrique.
• Transmis par des neurones:

• Ce message va suivre
des chaines de
neurones successifs
reliées entre elles par
des zones de relai.
• Ces zones de
connexion sont des
synapses.

• Au niveau des synapses, la transmission du
message est assurée par desmolécules
chimiques, les neurotransmetteurs.

• Lorsque le message nerveux électrique arrive au
niveau de la zone pré – synaptique, cela
déclenche la libération de neurotransmetteurs au
niveau de la fente synaptique. Ces molécules vont
se fixer sur la membrane post – synaptique qui
possède des récepteurs spécifiques pour le
neurotransmetteur.
• Le neurone post – synaptique est ainsi stimulé et
lemessage nerveux est ainsi transmis d’un
neurone au suivant.

2. L’action des produits hallucinogènes :
• Certaines substances externes à l’organisme
peuvent modifier le fonctionnement du
système nerveux.

• Ces molécules externes agissent car elles
possèdent une structure en 3D similaires à des
molécules de neurotransmetteur (neuro T),
elles peuvent donc se fixer sur les récepteurs
spécifiques de lamembrane post – synaptique.

Une drogue peut également empêcher la
recapture d'un neurotransmetteur
• http://raymond.rodriguez1.free.fr/Document
s/Organisme-A/Vision/ecstasyAction.swf

La consommation de ces substances dites
psycho – actives peut entraîner:
divers troubles sur l'organisme
une forte accoutumance des sujets.

III. Apprentissage et plasticité
cérébrale :
 
1. Des structuresinnées :

• Chez tous les êtres humains, les structures
nécessaires à la vision sont liées à la mise en
place du phénotype lors du développement
embryonnaire ou après la naissance.
• A la naissance, tous les êtres humains
possèdent des photorécepteurs, des voies
optiques et un cortex visuel fonctionnels.
• Ces structures sont associées à l’expression du
patrimoine génétique et sont donc qualifiéesd’innées.

2. L’importance de
l’apprentissage :

• L’expérience individuelle va apporter une
maturation au cortex.
• L’entrainement de la vision permet donc de
développer les zones cérébrales qui
interviennent pour le traitement des
informations visuelles.

• Chez les personnes non – voyantes, on
constate que les aires dévouées normalement
à la vision sont converties pour êtres
exploitées dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les effets des substances hallucilogènes sur le cerveau
  • Le Cerveau
  • Le cerveau
  • Cerveau
  • Le cerveau
  • Le cerveau
  • Le cerveau
  • le cerveau

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !