Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (521 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au passage, si tu tapes "Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage" sur Google, tu as pas mal de sites où tu peux trouver des idées sur la question.

Pour le plan, tu peux faire parexemple :
1ère partie : "Historique" de la barbarie
Etymologiquement, barbare=étranger Cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbare : le barbare est d'abord "celui qui ne parle pas grec" ; puis parextension, les peuples étrangers, "non civilisés", dont on ne comprend pas les coutumes.

Rq : ce qui est le plus "marquant" chez ces barbares est ce qui semble cruel, moralement répréhensible, d'où le2ème sens de barbarie (et transition vers la 2ème partie).

2ème partie : notion actuelle de la barbarie
Barbare a aussi pris le sens de "cruel". Aujourd'hui, on peut avoir l'impression que ladéfinition de la barbarie est fixée (il y a même dans notre code pénal, et dans le droit international la notion "d'actes de barbarie" ).
La mondialisation, le fait que les échanges (y comprisintellectuels et culturels) se font à l'échelle planétaire, amènent à établir une façon commune de voir les choses (définir ensemble ce qu'est la barbarie plutôt que de considérer que le voisin est forcémentbarbare).

Transition : cette vision actuelle de la barbarie aboutit encore à son rejet. On ne se considère pas nous-mêmes comme barbares. Pourrait-il en être autrement ?

3ème partie : certainsaspects de notre civilisation pourraient-ils apparaître comme barbare aux yeux d'autres gens qui ne penseraient pas comme nous ?
Exemples : la peine de mort (abolie en France - mais depuis pas silongtemps que ça - mais qui persiste dans des pays comme les USA, qui sont pourtant un "modèle" de la civilisation occidentale) ; les inégalités, les SDF mourant de froid tous les hivers dansl'indifférence générale ; le racisme et sa cohorte de violences et d'injustices... Sans parler des inégalités à l'échelle internationale (indifférence aussi vis-à-vis de la souffrance du tiers-monde, qu'on...
tracking img