Charles zumstein

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (700 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Zumstein, poète paysan du Sundgau

A Magstatt-le Bas, au 9 de la rue Charles Zumstein vivait au XIXème siècle, Charles Zumstein.
Dès son plus jeune âge, il commence à écrire sespremiers poèmes en dialecte. Zumstein se voit, quelques temps après, célèbre dans sa ville natale et dans le Sundgau. Après avoir présenté la vie générale de l’auteur, nous verrons que Zumstein à laisséle souvenir d’un personnage à multiples facettes. Tout d’abord en tant que poète et conteur adepte de la littérature puis sourcier et précurseur ayant effectué de nombreuses recherches.

Né le30 janvier à 1867Magstatt-Le-Bas, Charles Zumstein est le fils unique de Joseph Zumstein et de Catherine Kessler. Le 25 septembre 18894, il unit sa destinée à celle d’Anne-Marie Rapp de Magstatt-leHaut. L’heureuse union, restée pourtant sans enfant, est brisée 40 ans plus tard par le décès d’Anne-Marie Zumstein Rapp. C’est auprès de sa nièce Maria Rapp et de son époux Charles Schirck que CharlesZumstein trouve une grande affection. Notable, ses principales activités étaient la littérature et la recherche d’eau souterraines.

Charles Zumstein est tout d’abord un poète. Agriculteur savie durant, in n’en était pas moins devenue « Dr Sundgau Dichter ». On le reconnaissait, on lui demandait de réciter un de ses poèmes et il s’exécutait, servi par une bonne mémoire. Même Guillaume IIl’avait fait venir en 1912 à Strasbourg pour écouter 3 de ses poèmes. Avant 1914, de petits ouvrages étaient édités comme « Rim di, edder I Fritz Di ! » Intéressé par l’année 1970, il a rassemblé destémoignages. Mais ces récits ne sont pas dénués de la forte idéologie patriotique. Pendant la seconde guerre mondiale, Zumstein devient francophone. Il écrit désormais en style latin mais enallemand. En 1942, il a écrit Nieder Magstatt, un poème dans lequel il parle d’un village admirable, Magsatt. (Document 1). Dans son poème « Zuer Sprochefrog im Elsass » écrit en 1949, les langues sont à...
tracking img