Chef du gouvernement britannique et allemand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le chef du gouvernement, en Grande-Bretagne et en Allemagne »

A notre époque, le régime parlementaire s'est imposé dans de nombreux États. A l'origine, le modèle dualiste est apparu en Angleterre au XVIII ème siècle. Dans ce modèle il y a 3 acteurs principaux, le chef de l'État, le gouvernement et le corps législatif. L'exécutif y est bicéphale, avec d'un coté, un chef de l'État, et del'autre un gouvernement. Le chef de l'État est souvent un roi ou un président, et le gouvernement détient à sa tête, un Premier ministre. Le chef de l'État est irresponsable politiquement, ce qui signifie que le président ou le roi ne peut être démissionné par le parlement. Cependant comme le roi est irresponsable, il y a une délégation de sa responsabilité aux ministres.
Ce régime évolue la plupartdu temps vers un régime parlementaire moniste. De plus, le chef du Gouvernement devient si l'on peut dire le chef de l'État même si le roi est maintenu en place. C'est lui qui dirige véritablement l'exécutif, et donc le jeu de la responsabilité se joue entre la chambre basse et ce chef de l'exécutif. Le chef de l'État est alors réduit à une fonction symbolique. Cependant, le risque de ce type derégime est de devenir à terme un régime d'assemblée où l'exécutif serait soumis de façon permanente à la pression des chambres dont il émane, et on aboutirait à une soumission complète du pouvoir exécutif au pouvoir législatif.
Par conséquent, pour éviter ces dérives, on a inventé une nouvelle forme de régime parlementaire à savoir le régime parlementaire rationalisé dont l'exemple le plus marquantest celui du régime Allemand. L'idée dans le parlementarisme rationalisé, c'est d'expliciter et de mettre en oeuvre la responsabilité du gouvernement.
Le président a surtout un rôle symbolique et la figure la plus importante, c'est le chancelier et le gouvernement.
Le même phénomène de concentration du pouvoir entre les mains du chef du Gouvernement, se manifeste également en Grande-Bretagne ettout comme le Chancelier, il est soumis à un contrôle de son pouvoir.
Ainsi, de quelle manière s'articulent les rôles respectifs des chefs des gouvernements britannique et allemand ?
Ces deux figures emblématiques des gouvernements britannique et allemand, ont une autorité incontestable (I) qui connait toutefois certaines limites (II) qu'il convient d'évoquer.

I - La prééminence des chefsd'État britannique et allemand

Que se soit pour le Premier ministre britannique ou pour le Chancelier allemand, leur mode de nomination leur confère une autorité incontestable (A) et leur garantie un certain nombre de prérogatives (B).

A) Une autorité confortée par leurs modes de désignation

. La désignation du Premier ministre britannique est effectuée par le monarque.
. Elle résultede sa sélection par le parti et de sa victoire aux élections générales.
. Il doit donc d'abord s'imposer au sein de son parti, et gagner la confiance de celui-ci pour être nommé leader en vue des élections générales.
. Le Premier ministre britannique est nécessairement le leader du parti majoritaire à la Chambre des Communes. On peut alors dire que le Premier ministre est choisi par lesélecteurs sur proposition du parti.
. C'est ce qui lui confère une légitimité incontestable et s'il démissionne, il revient à son parti de désigner son successeur.
. Le Premier ministre est donc responsable devant la chambre Basse mais aussi devant son propre parti, qui peut le contraindre à la démission.

. La procédure de désignation du Chancelier allemand peut comporter plusieurs étapes même s'iln'est pas nécessaire de dépasser la première.
. Ces étapes sont instituées à l'article 63 de la Loi fondamentale et sont les suivantes:
- Le Bundestag élit à la majorité absolue de ses membres et sans débat, le candidat proposé par le président.
- Le Bundestag peut dans un délai de 14 jours élire son propre candidat à la majorité absolue de ses membres.
- Si aucun candidat n'est...
tracking img