Chercher aide pour dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelques critiques de Voyage au bout de la nuit
Il faut relire Céline en le voyant. Céline a dit la vérité du siècle : ce qui est là est là , irréfutable, débile, monstrueux,rarement dansant et vivable.
Philippe Sollers in Céline, Voyage au bout de la Nuit, Gallimard

Saisissante épopée de la révolte et du dégoût , long cauchemar visionnaireruisselant d'invention verbale , et dominé par l'inoubliable figure de Bardamu, Le Voyage a exercé une action considérable . Céline fut l'un des premiers à vivre ce dont lalittérature actuelle allait bientôt se nourrir presque exclusivement : l'absurdité de la vie humaine.
Gaëtan Picon, Panorama de la Nouvelle littérature française, Gallimard, 1976Pour nous la question n'est pas de savoir si la peinture de M. Céline est atroce, nous demandons si elle est vraie. Elle l'est. Et plus vrai encore que la peinture , celangage inouï, comble du naturel et de l'artifice, inventé, créé de toutes pièces à l'exemple de la tragédie , aussi loin que possible d'une reproduction servile du langage desmisérables, mais fait justement pour exprimer ce que le langage des misérables ne saura jamais exprimer, la sombre enfance des misérables.
Bernanos, Le Figaro, décembre 1932Le style de Céline est subordonné à sa perception du monde. A travers ce style rapide qui semblerait négligé, incorrect, passionné, vit, jaillit et palpite la réelle richessede la culture française, l'expérience affective et intellectuelle d'une grande nation dans toute sa richesse et ses plus fines nuances. Et, en même temps, Céline écrit commes'il était le premier à se colleter avec le langage. L'artiste secoue de fond en comble le vocabulaire de la littérature française.
Léon Trotski, Littérature et révolution
tracking img