Chomage et croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Théories économiques comparées
Dossier 2 : crise et répartition de la baisse de profit selon Marx au modèle Goodwin

Doc 1
1)
La plus value ( ou taux d’exploitation )correspond au travail non payé accompli par les travailleurs pour les capitaliste. Les ouvriers sont payé au salaire de subsistance = minimum pour vivre, quelques heures de travail est payé et le supplément n’est pas payé parles capitaliste. (exploitation de la force de travail)
Marx distingue différents types de plus value :
*Plus value absolue : le capitaliste va vouloir maximiser la plus value absolue, l’objectif est de faire en sorte que la durée du travail reste la meme mais que celle du surtravail augmente par l’intensification de l’exploitation des ouvriers, sa peut passer par une accélération des cadences deproduction, par une diminution des temps de travail ou bien par l’exploitation d’autre catégorie d’enfant. (Marx pessimiste).
*Plus value relative : a pour but d’augmenter le surtravail par rapport à la totalité du travail nécessaire ici elle peut etre maximiser par la mécanisation ou l’amélioration de la division du travail.
*Plus value extra : non associé à la force de travail mais au capitalconstant, elle consiste donc en une diminution du prix du capital constant due notamment a l’innovation technologique.

Taux de profit : plus value qu’il tire de sa production, c’est égale au rapport entre plus value et le capital investit.
Taux profit= plus value / capital variable +capital constant)
= Pl / (c+v).
Taux d’exploitation (plus value) : estégale au rapport entre plus value réalisé et le montant avancé par les capitaliste pour obtenir cette plus value.
Taux d’exploitation= plus value / capital variable (force de travail).
=Pl /v
Composition organique du capital : c’est le rapport entre valeur du capital constant et celle du capital variable.
=c/von détermine l’intensité capitalistique de l’entreprise par ce rapport , est ce que l’entreprise emploi plus de capital variable ou capital constant.
2)
la concurrence entre capitaliste industrielle les amènent à adopté des technique de production toujours plus productive, c’est à dire à recouvrir davantage de machines et donc a substituer le capital constant au capital variable, on remplaceles ouvriers par des machines.
D’une part l’évolution du capital constant sera plus rapide, la composition organique du capital va augmenter au cours du temps( plus de machine « C » parallèlement le capital variable va stagner voire meme diminuer et donc si c /v augmente si « c » augmente par rapport a « v » il va y avoir une diminution du taux de profit seul le capital variable est source deplus value pour Marx, seul moyen pour capitaliste d’augmenter la plus value, c’est d’exploiter la force de travail des ouvriers, plus la capitaliste vont substituer le capital constant au capital variable et moins il vont pouvoir extraire de la plus value .
La plus value est extraite seule de l’exploitation de la force de travail.
Marx parle de baisse tendancielle du taux de profit (sur long termeet pas instantané), diminution va etre lente et Marx admet qu’il existe quelques contre-tendance à cette diminution du profit ;
Taux de profit : rapport entre plus value et capital total =Pl/(c+v), agir sur plus value en intensifiant l’exploitation du travail pour maintenir leur taux de profit vont vouloir augmenter le montant de la plus value, exemple : hausse des cadence de production imposéou l’allongement de la partie non payé des journée de travail ou réduire cout lié à la main d’œuvre par une diminution des salaires.
Donc marx dit que c’est une contre-tendance possible et est d’autant plus possible si les ouvriers sont nombreux sur le marché de travail : L’ARMÉE INDUSTRIELLE DE RÉSERVE= l’ensemble des ouvriers qui sont candidat du travail, qui cherche un emploi , concurrence...
tracking img