Chronologie revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Année 1788 [modifier]

Article détaillé : 1788 en France.
7 au 14 juin : journée des Tuiles à Grenoble.
21 juillet : réunion des états-généraux du Dauphiné.
8 août : décision de convoquer les États généraux prise par Loménie de Brienne pour le 1er mai. Les modalités de cette convocation doivent être discutées.
25 août : Brienne démissionne. Il est remplacé par Necker.
27 décembre : Necker,préparant les États généraux, accepte un règlement doublant la représentation du tiers état, qui compte par conséquent autant de députés que les deux autres réunis (noblesse et clergé), cependant le vote reste par Ordre.
29 décembre : Marseille réclame l’augmentation du nombre des élus du tiers état et le vote par tête aux États généraux.
Année 1789 [modifier]

Article détaillé : 1789 enFrance.
janvier : Parution de la brochure de l'abbé Sieyes « Qu'est-ce que le tiers état ? »
7 février : Ordre de rédiger des Cahiers de doléances.
24 janvier : Parution du règlement des États généraux.
27 janvier : Affrontements mortels à Rennes entre jeunes nobles et jeunes bourgeois.
mars à mai : Élection des représentants aux États généraux.
27 avril : Émeute à Paris, au faubourgSaint-Antoine, contre le fabricant de papiers peints Réveillon.
30 avril :
Création de la société des amis de la Constitution à Versailles, qui prendra le nom de Club des Jacobins en octobre, lors de son installation à Paris.
Émeute à Marseille, où la foule s'empare de trois forts et tue l'un de leurs commandants, le chevalier de Beausset, major du Fort St-Jean.
2 mai : Présentation par ordre des 1200députés au roi.

5 mai 1789
Ouverture des États généraux de 1789 à Versailles
5 mai : Ouverture des États généraux à Versailles dans la salle des Menus Plaisirs.
6 mai : Brissot publie le premier numéro du « Patriote français ». Un arrêt du Conseil d'État interdit la publication toute espèce de journaux sans autorisation expresse.
13 juin : 3 membres du clergé se joignent au tiers état (troisprêtres venant de Poitou.) Louis XVI ne réagit pas, son fils ainé de sept ans se meurt, il est à son chevet.
17 juin : Le tiers état se proclame Assemblée nationale, les deux autres ordres ayant refusé la délibération commune.
19 juin : Louis XVI pour seule réaction décide de fermer la salle des Menus Plaisirs en prétextant des travaux.
Barère publie le 1er numéro du « Point du jour ».
Denouveaux délégués du Clergé se joignent au tiers état.
20 juin : Le matin les députés se heurtent à la fermeture de la salle des menus plaisirs. J.Guillotin proposera alors de se réunir dans la salle du jeu de paume. Dans cette salle les députés prêtent serment de ne jamais se séparer tant que la France ne sera pas dotée d'une constitution écrite : c'est le Serment du Jeu de Paume .
22 juin :L'Assemblée nationale se réunit à l'église Saint-Louis à Versailles.
23 juin :
Séance royale : Le roi se rend lui même dans la salle du jeu de paume et déclare le maintien des trois ordres et annule les délibérations du 17 juin tout en acceptant un certains nombres des réformes des députés des états généraux (par exemple réforme fiscale)
Apostrophe apocryphe de Mirabeau : « Nous sommes ici par lavolonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes ».
L'Assemblée nationale déclare inviolable la personne de ses députés.
Création du Club Breton
27 juin : Le roi cède aux revendications, renonce aux trois ordres et accepte l'assemblée constituante.
28 juin : 1er numéro du Patriote français de Brissot.
9 juillet : Proclamation de l'Assemblée constituante
11 juillet :Renvoi de Necker. Mécontentement, agitation dans Paris
Joseph-Gilbert Motier, marquis de La Fayette présente un projet de déclaration des Droits de l'Homme à l'Assemblée constituante.
12 juillet : Harangue de Camille Desmoulins au Palais-Royal.
13 juillet : Formation d'une municipalité et d'une garde bourgeoise à Paris.
14 juillet : Prise de la Bastille
15 juillet :
Bailly devient le premier...
tracking img