Classe sociale: moyennisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Classe social : disparitions?

Le concept de classe social, qui a pour but de différencier des groupes de personne ayant en commun un statut social et un mode de vie, fait l’objet d’un débat depuis les années 50. Ce concept a été élaboré par Karl Marx en 1848. D’autre sociologues on eu aussi définie ce thermes de classe il y notamment Weber et Warner.
Cette multitude de définition nefacilite pas l’étude du sujet. Mais surtout depuis leur créations la société a subit de nombreux changement, .Il ya un phénomène de moyennisation, Une forte tertiarisation de l’emploi qui a entrainait la fin de la classe dite « ouvrier », ainsi qu’une d’Insee »intermédiations qui entraine une polarisation social entre les actionnaires et les apporteur de travaille. Les classe sont-elles entrain dedisparaitre ou sont-elles de retours ?
Nous allons donc d’abord pour répondre a cette question, aborder la disparation des classes sociale, puis dans un second temps nous allons essayer de voire si nous pouvons parler d’un retour des classes.

Depuis la fin de la seconde guerre mondial nous assistons a moyennisations de la société en France (ce phénomène était déjà présent avant la 2 GM auxEtats-Unis). Ils consistent en une diminution des inégalités de revenue salariale ce qui entraine une augmentation du niveau de vie des catégories les moins favoriser et donc un accroissement des catégories intermédiaire ainsi que a une réduction de l’amplitude des revenues. Ce phénomène a entrainé un autre phénomène qui est l’homogénéisation de la culture et des modes de consommations.Désormais tous le monde vas faire ses course dans des hyper marcher d’ailleurs le nombre ne cessent d’augmenter pour répondre a la demande plus de 100 construis entre 2006 et 2008. Il est désormais courant d’avoir un réfrigérateur alors que au début des années 50 c’été réserver a une élite qui en avait les moyenne désormais aucune catégorie sociaux professionnel passent en dessous de la barre des99%, 81,2%M des ménage on une voiture alors que il c’était moins de 30 % en 1958. C’est tous ces phénomènes qui permette a Henri Madras de proposer une vue des groupe sociaux en forme de toupie, avec donc une classe moyenne prédominante, a la place de celle de Marx ou de weber qui avait une forme de sablier qui montrais la fracture entre le bourgeoisie est le prolétariats . Le prolétariatjustement qui représenter la majorité de la population dans cet représentations et petite a petit entrain de disparaître dans les pays occidentaux ; Car de plus en plus dans ces pays le secteur tertiaire est entrain d’émergeais c’est ainsi la fin de la lutte des classe de Marx car le prolétariats n’existant plus il n’y a plus lieu d’avoir lutte est comme cette relations conflictuelle est l’une desbasses de la définition marxiste il n’y a plus de classe car il n’y a plus de lutte .
Mais cet analyse ne tien pas comte du ralentissement économique qui a eu lieu a partir des années 70 du au 1er choc pétrolier (1973). Car ce ralentissement a bouleversait les fondements de la société et de l’économie.
Le choc pétrolier a mit fin aux 30 glorieuse qui a avait vu une forteréduction des inégalités de revenue. Mais avec le ralentissement de la croissance cet tendance c’est a nouveaux. En 2008 le revenu annuelle moyen des cadre été de 41255€  »le des ouvrier qualifier été de 16955€ et celui des ouvriers non qualifiés de 11841€. Le rapport entre le salaire d’un ouvrier (moyenne entre ouvrier qualifié et non qualifié) est celui d’un cadre et donc de 2.8 alors qu’iln’été que de 2.5 en 1998 la tendance est donc bien a l’augmentation des différences de revenus. Mais nous pouvons remarquer que le choc pétrolier à entrainer une politique libérale pendant la décennie 80. Cette politique menait notamment par le président Reggan et Mme Thatcher va amener à la règle des 3 D (déréglementation, désintermédiation, décloisonnement), qui permet aux marchés boursiers de...
tracking img