Claude debussy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1018 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Claude Debussy :

Claude-Achille Debussy est un compositeur français né le 22 août 1862 à Saint-Germain-en-Laye et mort le 25 mars 1918 à Paris.

Le 22 août 1862, à quatre heures et demie du matin, naquit Achille-Claude Debussy, dans la maison familiale de Saint-Germain-en-Laye. Onze mois plus tard, sa sœur Adèle vint au monde. Les Debussy quittèrent leur boutique de Saint-Germain-en-Layevers la fin 1864 faute de rentabilité. Ils passèrent un moment chez la grand-mère maternelle d'Achille-Claude, Mme Manoury, avant de revenir s'installer à Paris même en septembre 1867 au 11, rue de Vintimille.

Pendant ce temps, c'est sans doute à Cannes que le jeune Achille-Claude pénètra pour la première fois concrètement dans l'univers musical. Sa tante Clémentine aurait décelé en lui desdispositions musicales, et lui aurait déniché son premier professeur, un modeste violoniste italien de 42 ans habitant Cannes, Jean Cerutti.

C'est pourtant le contexte mouvementé de cette guerre de 1870 qui allait permettre l'émergence du talent du jeune Debussy, et si tous ces évènements dramatiques n'avaient eu lieu, on ne sait si la carrière de Debussy aurait été celle que l'on connaîtaujourd'hui. En effet, Manuel-Achille rencontra dans les prisons communardes un autre prisonnier, Charles de Sivry, un musicien autodidacte (il était notamment chef d'orchestre). Les deux hommes se lièrent d'amitié et échangèrent leurs soucis.
Sivry proposa de confier le petit Debussy à sa mère, Madame Mauté. Cette dernière, qui avait alors quarante-huit ans, était une excellente pianiste et aurait étéselon ses propres dires une élève de Frédéric Chopin. Cette affirmation n'a cependant jamais pu être prouvée.
Après une année, les leçons de Madame Mauté furent d'une telle qualité qu'Achille-Claude put envisager l'entrée au Conservatoire, lui qui ne fréquentait aucune école (contrairement à ses frères et sœurs) se contentant de l'instruction de sa mère. Antoinette Mauté l'encouragea dans cette voieet conseilla à ses parents de lui faire tenter le concours d'entrée du Conservatoire. Pour cela, il lui fallait une relation pouvant appuyer sa candidature. Le père, Manuel-Achille, parvint à joindre Félicien David, membre des comités d'examens de chants, d'orgue et de déclamation lyrique du Conservatoire. Ce dernier accepta et envoya le billet suivant au secrétaire du Conservatoire, Charles Réty.Ainsi Debussy fut admis au Conservatoire le 22 octobre 1872; sur les cent-cinquante-sept candidats, seulement trente-trois furent retenus.
Tout le monde s'accorde à dire que Debussy était un élève dissipé, arrivant souvent en retard. Pourtant il obtint un 2e accessit de piano. En 1875, Debussy était à 13 ans le plus jeune élève dela classe de Lavignac qui se montrait satisfait ayant cependant toujours quelques réserves sur les principes théoriques. Cependant, 1876 fut pour Debussy une année qui d'un point de vue scolaire ne tint pas ses promesses. Changement qui, selon certains, est à mettre au compte de l'adolescence.
En 1884, le jeune musicien décroche un premier prix de Rome avec sa cantate L'Enfant prodigue et,conformément au règlement, obtient une bourse et un séjour de trois ans à la Villa Médicis.
Au bout de deux ans, Debussy donne sa démission au Conservatoire et rentre en France. Il s'installe dans le quartier de Saint-Lazare et débute une relation avec Gabrielle Dupont.
Entre-temps, Debussy se sépare de Gabrielle Dupont (il la quitte en 1899) pour épouser Rosalie Texier, une couturière. Quatre ans plustard, il rencontre Emma Bardac, femme d'un banquier qui avait été la maîtresse de Gabriel Fauré et avec laquelle il entame une nouvelle relation, délaissant alors son épouse. Cette rupture poussa cette dernière à une tentative de suicide, en se tirant une balle dans la poitrine, à laquelle elle survécut. L'affaire fit scandale, Debussy étant fermement critiqué pour son attitude dans cette...
tracking img