Commentaire de texte : « essais i, 31, des cannibales (1580)», de michel de montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1378 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte :
« Essais I, 31, des Cannibales (1580)», de Michel de Montaigne

Introduction :

- Au début de l’essai intitulé « des Cannibales »(1580), Montaigne présentait la France antarctique (actuel Brésil) découverte par l’amiral Nicolas Durand de Villegaignon. Celui-ci ayant fondé une colonie dans la baie de l’actuelle Rio de Janeiro, les français sont rentrés en contact avecles indiens Tupinambas avec lesquels ils ont loués une alliance malgrès leur cannibalisme.

- Après avoir décrit les mœurs des Cannibales tels que divers témoin le lui ont rapporté, Montaigne termine son essai par l’évocation d’un souvenir personnel.

- En 1563, 3 chefs Tupinambas sont présentés à Charles XIX à Rouen. En tant qu’aristocrate et magistrat Montaigne assiste à cetteprésentation et en profite pour nouer conversation avec un des Cannibale. Cet extrait est le texte de la 1ère édition des « Essais » non retouché au cours des édition suivantes. Le témoignage semble donc suffisamment éloquent à l’auteur puisqu’il ne lui a pas inspiré des réflexions ou des précisions ultérieurs.

- Nous nous intéresserons à la façon dont Montaigne trouve dans le regard que les étrangersportent sur la France matière à réflexion sur la rencontre entre les cultures et sur la nature humaine. Nous montrerons d’abord comment Montaigne présente cette anecdote. Nous dégagerons ensuite son contenu critique avant d’envisager en quoi la rencontre avec l’étranger nourrie la réflexion humaniste.

I. Un dialogue entre deux mondes :

1. Une rencontre mise en exergue (=qui attirel’attention) :

- De façon redondante Montaigne insiste sur la durée des entretiens avec les Cannibales : « le roi parle à eux longtemps » (l.8) et « je parlais à l’un deux fort longtemps » (l.29). Entre outre l’interlocuteur indien de Montaigne est capitaine ou roi. Ces précisions tout comme le fait que cette anecdote serve de conclusion à l’essai, valorise l’échange avec les cannibales.

- Le dialogueentre Charles XIX et les 3 Tupinambas représente une sorte de rencontre au sommet puisqu’il s’agit d’un dialogue entre souverains. Toute fois l’objet de ces échanges n’est pas politique mais ethnologique car les français interrogent les Cannibales sur leur mode de vie et les indiens donnant leur opinion sur la société française.

2. Une expérience vécue :

- Non sans honnêté Montaigne avoueavoir oublié l’un des avis formulé par les Cannibales, ce dont il est bien « marry » (l.13). Cet aveu et surtout le regret qu’il manifeste possède 2 utilités :

o D’une part en avouant sa défaillance Montaigne donne un gage de sincérité à son lecteur ce qui produit du crédit à son témoignage.

o D’autre part si il regrette d’avoir oublié l’une des observations des Cannibales cela suggère qu’elleétait intéressante et cela valorise d’autant plus les 2 opinions dont il se souvient.

3. L’humaniste, un courtisan atypique :

- La cours de Charles XIX ne s’intéresse pas à la société des Cannibales mais à l’admiration qu’elle prétend exercée sur eux. En ce sens les français se montrent ethnocentriques dans leurs rapports à l’étranger.

- A l’inverse Montaigne interroge les Cannibalessur leur société et s’intéresse aux critiques que les indiens adressent aux français. L’ouverture intellectuelle de Montaigne se démarque donc nettement de l’attitude de ses contemporains.

II. Un texte critique :

1. Critique de la candeur des Cannibales

- Montaigne pointe l’inconscience des cannibales qui se sont « laissés piper au désir de la nouveauté » (l.5) et ont « quitté ladouceur de leur ciel pour pouvoir voir le nôtre » (l.6) prédisant que de ce commerce naîtra leur ruine.

- La 1ère phrase possède ainsi une structure très particulière : le sujet de la proposition principale est séparé de son verbe par une langue incise de 6 lignes qui énumèrent toutes les réserves que Montaigne aimait à propos du voyage des cannibales en France.

- Pour l’essentiel, ces...
tracking img