Commentaire "extrait de ruy blas"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire Ruy Blas

Ruy Blas est une pièce de théâtre rédigée par Victor Hugo et publiée en 1838. Cette pièce est un drame romantique composé de cinq actes, elle se déroule en Espagne, à la fin du XVIIème siècle. C'est Ruy Blas, personnage éponyme de la pièce, qui en est le protagoniste. Ce dernier est le valet de Don Salluste qui vient d'être exilé de la cour et qui décide de se venger. Soncousin Don César ayant refuser de l'aider, il le fait enlever et se retourne vers Ruy Blas qui, lui, s'est épris de la reine et qui se fera passer pour le cousin de Don Salluste sous les ordres de son maître. Il s'en suit d'une série de quiproquo qui nous portent vers un dénouement plus ou moins prévisible. Victor Hugo, qui est né en 1802 et est mort en 1885, appartenait au mouvement littéraire duromantisme dont certains disent qu'il était le « chef de file », ou encore le « meilleur représentant ». Le romantisme est un mouvement littéraire et culturel du XIXème siècle, qui vient après le mouvement des Lumières et précède celui du Réalisme. Nous allons étudier un extrait de la pièce de Victor Hugo, la fin de la scène trois de l'acte cinq, de la pièce Ruy Blas. Alors que Ruy Blas, DonSalluste et la Reine se retrouvent tous les trois dans une chambre où Don Salluste révèle ses plans et sa vengeance. Le protagoniste révèle alors sa véritable identité et subtilise l'épée de son maître. On assiste alors à un retournement de situation jusqu'à la fin de la scène trois. Nous allons donc nous demander en quoi ce retournement de situation auquel nous assistons est-il caractéristique d'undénouement de drame romantique.
Nous allons tout d'abord nous intéresser au retournement de situation, en mettant en avant le bouleversement hiérarchique qui a lieu, pour expliquer quels changements radicaux sont observables. Nous verrons également ce qui pousse à ce bouleversement, et quelles en sont les justifications...
Puis nous nous centrerons sur la scène de drame romantique en elle même, enexplicitant les sentiments des différents personnages et en les justifiant, puis on montrant en quoi cette scène romantique était prévisible.

Ruy Blas, jusqu'alors laquais de Don Salluste devient maître de la situation en très peu de temps. En effet, il s'empare de l'épée de Don Salluste sans crier gare. Au début de l'extrait, Ruy Blas fait la morale à son propre maître, « Écoutez, quelquesoit sa sphère, Monseigneur, lorsqu'un traître, un fourbe tortueux, commet de faits rares et monstrueux, noble ou manant, tout homme a droit sur son passage, de venir lui cracher sa sentence au visage... ». Ruy Blas qualifie Don Salluste de fourbe tortueux et de traître, il lui explique que tout homme a droit de lui faire subir sa sentence. On remarque l'inversion des rôles qui se fait. Ruy Blas estlucide, nous le remarquons à ses paroles : « Pardieu ! J'étais laquais ! Quand je serais bourreau ? », nous constatons alors que Ruy Blas compte tuer son propre maître, il va « lui cracher sa sentence au visage... ». Nous pouvons également relever la domination de Ruy Blas, car ce dernier cesse de vouvoyer Don Salluste, en effet, il le tutoie : « Oui je vais te tuer, monseigneur, vois-tu bien ? »,« tu meurs puni ! », « as-tu bientôt fini ? ». Cela nous montre qu'il a cessé d'avoir du respect pour celui qui était son maître et qu'il lui est à présent supérieur. Mais ce n'est pas seulement grâce aux paroles que nous remarquons cette supériorité, en effet, Ruy Blas pousse Don Salluste dans le cabinet, tout en ayant l'épée levée, menaçant. Ruy Blas va jusqu'à donner de véritables ordres,« allez là dedans prier Dieu... », «  Écoutez... », cette autorité se remarque par l'emploi de l'impératif. Don Salluste est par ailleurs désarmé, il n'a pas d'arme pour se défendre et est à la merci de Ruy Blas, il doit subir, sans rien pouvoir faire, le sort que ce dernier lui réserve « c'est un assassinat ». Tous ces exemples nous montrent bien comme Ruy Blas devient rapidement maître de la...
tracking img