Commentaire lettres persanes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lettres persanes, XXIV

Introduction :

Montesquieu, de son vrai nom Charles-Louis de Secondat (1689-1755), est un magistrat et écrivain français que les études destinaient à êtreparlementaire. Au cours de sa vie il voyagea beaucoup. Il est l’auteur de nombreux mémoires, de roman parmi lesquels : l’Esprit des Lois en 1748 et plus particulièrement les Lettres persanes en 1721, qu’ilpublie anonymement. Les Lettres persanes est un roman épistolaire (genre littéraire né au XVIIème siècle, dans lequel les romans se composent de lettres adressées aux différents personnages del’histoire). Les deux personnages principaux sont des persans : Usbek et Rica. Ils ont quittés la Perse pour se rendre à Paris et y découvrir les parisiens, leurs opinions politiques et religieuses. Ils y restent8 ans et y écrivent des lettres adressées à leurs amis. Montesquieu utilise ce genre épistolaire pour pouvoir critiquer la société française de façon indirecte. L’extrait que nous allons étudier estla lettre XXIV, dans cet extrait, c’est Rica qui écrit à Ibben, qui se trouve à Smyrne.
Rica montre qu’il est très surpris par la société française, il dénonce successivement dans sa lettre lemode de vie des parisiens, le pouvoir royal ainsi que celui du pape qui sont ici jugés excessif. En effet, dans la première partie, de la ligne 1 à la ligne 26, Montesquieu critique les français. Dansla seconde partie, de la ligne 27 à la ligne 49, il critique le Roi. Dans la dernière partie, de la ligne 50 à la ligne 97, il critique le Pape et dénonce les ennemis du roi à l’intérieur même de sonroyaume. Les lignes 98 à 102, sont des paroles de politesse et d’au revoir.

Plan :

I – Un roman épistolaire.

a) Une lettre.
- Forme générale de lettre : - nom de l’expéditeur : Rica- nom du receveur : Ibben
- lieu de réception : Smyrne
- lieu...
tracking img