Commentaire sur " travail " de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (765 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire sur « travail » de Zola

Emile Zola est un écrivain Français né en 1840 à Paris où il décédera en 1902. Au cours de sa vie, il occupa plusieurs fonctions avant de devenir journaliste.Très jeune, il s'interessa à la place de l'humanité dans la société. Tout au long de sa vie, il lira de grands utopistes ce qui influencera une de ses oeuvres: Travail publiée en 1901. L'extrait àétudier en a été tiré.
Dans cet écrit, l'auteur nous présente sa cité idéale sous forme d'une utopie, tout en critiquant la société contemporaine. Cela nous permet de poser la question suivante :Pourquoi pouvons nous dire que la cité idéale qu'imagine Emile Zola est-elle l'antithèse de la société dans laquelle il vit ? En premier temps nous analyserons la manière dont l'auteur fait l'éloge de sonUtopie puis la façon dont il fait le blâme de la société contemporaine.

Dans une première partie nous verrons la façon dont Zola décrit sa Cité du bonheur.
La cité que nous décrit l'auteur estune cité prospère, en constante transformtation, l'anaphore « avancer vers plus de liberté et plus d'équité ... » insiste sur ce fait et montre bien que toutes ces transformations visent a améliorercette société nouvelle , l'avenir de celle-ci est fondé sur les améliorations qu'apporteront les générations futures « grâce au continuel devenir , les enfants des enfants des enfants semblaient avoird'autres coeurs et d'autres cerveaux » et « les générations nouvelles,instruites,refaites par les écoles,par les ateliers,,, ». Zola fait l'éloge de cette société nouvelle en la décrivant comme unecité où le bonheur serait de mise pour tous « les prétendues utopies du bonheur universel devenaient possibles, ... » , il utilise un vocabulaire mélioratif « couleurs vives » « commun idéal » , lamétaphore « le royaume du ciel mis enfin sur terre » nous montre que Zola compare la cité au paradis , ce qui est fort valorisant ; la gradation « Et c'était l'admirable, le victorieux spectacle ... »...
tracking img