Commentaitre l'albatros de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Albatros

Introduction :
Composé en 1859, paru dans la 2ème édition du recueil en 1861, il est le 2ème poème de la 1ère section des Fleurs du Mal. Il ouvre donc le recueil. On l’associe souvent au poème suivant : Elévation par sa forme classique en quatrains d’alexandrins et par son sujet. Tous deux utilise des images et des symboles pour signifier la condition du poète un être à part,altier (majestueux, noble) voué aux plus hautes sphères mais aussi incompris et peu adapté à la société. La structure du poème est simple et limpide, les trois premiers quatrains (narratif et descriptif) nous parlent de l’albatros. Le dernier nous délivre le côté allégorique de la scène exposé. Nous verrons dans un premier temps que ce poème peut d’abord paraitre anecdotique consacré à un oiseau :l’albatros. Puis nous en éluciderons une portée plus profonde relative à la condition du poète et à sa tragique dualité.
I) La tragédie de l’albatros
a) Le cadre maritime
* Champ lexical de la mer : v2 : « des mers » v4 : « les navires … les gouffres » v8 : « les avirons »
* Le pluriel « des gouffres » et « des mers » connotent l’intensité=> liberté
* Des termes connotent l’évasion=>v3 : « voyage » v9 : « ce voyageur ailé »
L’organisation du poème suit l’organisation de l’espace décrit donc un plan large au 1er quatrain puis un plan plus rapproché au 2ème quatrain ou l’on se retrouve sur « les planches »(v5) puis au 3ème quatrain centré sur la scène des personnages et de l’albatros
b) Les protagonistes
Les albatros : indique que l’albatros est personnage principal
* Dansun premier temps=> images positives : ciel, immensité de la mer=> paraissent libre
Décrit comme des oiseaux imposant (v2 : « vastes oiseaux des mers »)( v7 : «  leurs grandes ailes blanches » => description) « vastes » et « grandes » souligne la taille. L’adjectif « blanche » souligne l’innocence et la pureté.
* Des métaphores qui laissent penser qu’ils dominent le monde (v13 : « prince desnuées » v6 : « rois de l’azur »)
* Périphrase « voyageur ailé » est une personnification de l’albatros
* Les hommes d’équipages : associé à la terre, opposé aux albatros.
* Il maitrise le « navire » (v4) et « les planches » (v5)=> sol
* Considéré comme groupe indifférencié, aucun individu identifié
* Parle d’un marin avec pronom indéfini : l’un (v11), l’autre (v12) => aucunedescription précise des marins mais un objet caractéristique : le « brule gueule »(v11) = caricature
Albatros et marins sont différent dans leur domaine et présage donc un affrontement.
c) Le récit de la tragédie
* Adv de temps : « souvent » ouvre ce récit indiquant que l’anecdote se reproduit régulièrement. Il est au présent de narration.
* 1er quatrain : situation initial, tableaupaisible. « s’amuser » montre une bonne entente avec une connotation positive. Les albatros et les marins voguent ensemble en bonne entente. On peut voir un élément perturbateur ou l’annonce de la tragédie à venir (v4 : « gouffres amers »). Le mot « amer » renforce la peur du gouffre.
* 2ème quatrain : modification avec « a peine » qui introduit un évènement soudain ; les marins entrent donc enactions (v5 : « déposés »)
* 3ème quatrain : verbes d’action montre la méchanceté, la violence et la brutalité (v11 : « agace » v12 «  mime ») des marins.
Les marins torturent les animaux physiquement et moralement. Les albatros sont décrits ici comme des victimes. On a presque l’impression que ce sont les paroles rapportées des marins -> phrases exclamatives.
Les albatros sont les victimesdes marins montrer avec les couples d’adjectifs péjoratifs (v9 : « gauche et veule » v10 : «  comique et laid » v6 : « maladroit et honteux »). L’antithèse « beau et laid » renforce la laideur de l’oiseau et son aspect disgracieux. L’adverbe « piteusement » (v7) renforce l’effet de victime. Le métaphore «  infirme » (v12) et « ailes blanches » (v7) comparé aux « avirons »(v8) montre la lourdeur...
tracking img