Commerce equitable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2238 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour vous, qualité

Pour eux, dignité

Pour tous, équilibre

Le commerce équitable
Introduction
I) Présentation de ce commerce
a)Définition
b)Origines de ce mouvement
c)Philosophie
d)Objectifs
e)Mode d’action
f)Quelques chiffres
II) Quels sont les liens entre ce commerce et le développementdurable 
III) Un exemple à Valence : Artisans du Monde

Conclusion

Après l’éco-citoyen, l’heure est au « consom’acteur » bien décidé à lutter contre les inégalités économiques mondiales... Sans pour autant révolutionner son mode de vie, il privilégie, lors de ses achats, les produits issus du commerce équitable. Ainsi les pays du Nord consomment de nombreux produits importés des paysdu Sud (café, thé, chocolat, bananes...). Le commerce, tel qu'il est aujourd'hui, pénalise les petits producteurs et les travailleurs qui gagnent à peine de quoi survivre. Le commerce équitable est un partenariat établi entre importateurs et producteurs, qui garantit que les échanges sont fondés sur les notions d'égalité et de respect.

I) Présentation de ce commerce

a) définition
Café,thé, chocolat, bananes... De nombreux produits de consommation courante sont importés des pays du Sud. L'organisation des échanges mondiaux (cours fluctuants, pression des intermédiaires...) pénalise les petits producteurs et les travailleurs qui les cultivent, et leur permet à peine de survivre.
Pourtant, un geste simple peut contribuer à ce qu'ils soient rémunérés décemment pour leur travail :choisir des produits portant le label Max Havelaar.
Le commerce équitable est donc un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce international.

b) Origine du mouvement
*Le commerce équitable
Le commerce équitable n’est pas un concept nouveau. En Europe, il remonte aux années 1950.Appelé au départ « commerce alternatif », il a été progressivement mis en place par des ONG dans les années 60 en Grande-Bretagne (Oxfam) et aux Pays-Bas sous forme de boutiques spécialisées. Rapidement, ce concept s’est étendu en Europe et en Amérique du Nord. En France, il est représenté par Artisans du Monde.

*Son label
En 1986, une communauté du Mexique est aidée par une ONG hollandaise dedéveloppement :Solidaridad.
Sans remettre la cause le travail de cette ONG, les membres de cette communauté qui sont producteurs de café interpellent les représentants de Solidaridad :
"Évidemment, recevoir chaque année vos dons pour acheter un camion ou construire une petite école pour que la pauvreté soit plus supportable, c'est bien. Mais le véritable soutien serait de recevoir un prix plusjuste pour notre café."
Cet appel est alors relayé aux Pays-Bas. L'association Max Havelaar et le label du commerce équitable naissent en 1988..

c) Philosophie
" Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine. "
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, 1948, Article 23, alinéa 3Max Havelaar n'achète ni ne vend de produits équitables : il s'agit d'une organisation indépendante qui gère le label du commerce équitable. C’est une association à but non lucratif, soutenue principalement par le Ministère des Affaires Etrangères et la Commission européenne. La démarche de Max Havelaar est basée sur un partenariat avec les producteurs du Sud inscrit dans le respect, la confianceet la durée. Le Nord ne vient pas imposer des solutions au Sud. Il s'agit de donner aux producteurs du Sud les moyens de s'engager eux-mêmes dans une dynamique de développement.
Le changement proposé par le commerce équitable ne passe ni par la charité, ni par une aide financière, mais par une organisation différente des échanges commerciaux mondiaux.
Ensemble, ils oeuvrent pour un...
tracking img