Conf hubert v

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hubert Védrine
L’Europe

Ministre des affaires étrangères de Chirac.

Points de vue en décalage avec ce que peut penser la France et la gauche. A été ministre sous la cohabitation.

« La communauté internationale n’existe pas encore. Il y a un monde, pas une communauté.  »
Sondages du monde occidental : les occidentaux ont peur du monde musulmans.

Lorsqu’il y a une décisioncommune par tout le conseil de sécurité de l’ONU, il y a une communauté internationale (Irak annexe le Koweit)

L’Europe : ca désigne quoi ? Les institutions communautaires, la commission, le parlement, le conseil européen, Van ron poy ? les 27 gouvernements, l’opinion publique européenne ?

L’aspect émotionnel des relation internationales : elles sont envahies par le sentimentalisme.Plus c’est direct, plus c’est public, plus c’est émotionnel. Aujourd’hui, la pense générale est : »Plus les choses sont publiques, mieux ca va aller ». Ex : Wilson, Clémenceau, Lloyd George : Wilson avait dit : « c’est la diplomatie secrète qui est à l’origine de tous les drames ». Mais HV ne pense pas ca. Il pense que c’est le contraire : c’est le nationalisme fou allemand, français, Qui estpublic et contrôlé.


1984 : Helmut Kohl et Mitterrand ont relancé la construction européenne (en choisissant Jacques Delors) ≠ Thatcher. HV a participé aux rencontres Mitterrand Kohl. HV est convaincu de la nécessité européenne. Non pas de la paix, car ce sont les Américains et les Russes qui ont fait la paix. Pas les européens. Donc plus de risque de guerre en Europe. C’est donc pas une guerreentre européens mais la menace commune (Staline) qui a motivé le projet européen. Projet européen à l’origine n’est pas moral, mais c’est de résister à la démarche stratégique (géopolitique, stratégique). Lorsque cette menace s’est terminée on s’est demandé : quel va être le moteur de la suite ?
Comment discipliner les sentiments nationaux européens dans une construction globale ?Question non tranchée : les nations européennes se sont-elles engagées dans cette aventure pour aller dans un dépassement des nations européennes, ou alors est-ce une entreprise qui tient compte de l’interdépendance (fédéralisme ≠ intergouvernemental) Aucun traité n’a tranché ca : système combine les 2. Du coté fédéraliste : BCE : monnaie unique en décembre 1989 est décidé. Cour de justice. Mais lesautres sont du coté intergouvernemental. Parlement européen ne s’est jamais vraiment imposé. Système européen fabrique un compromis entre les uns et les autres.
Avis de HV : « je pense que ce qui se passe en Europe n’a rien à voir avec les USA . G. Washington faisait remarquer que les Américains étaient les mêmes, malgré les Etats différents. Les Etats n’ont pas fusionné pour faire les USA.Différence entre Floride et Californie n’est pas la même qu’entre France et Slovaquie. Le fédéralisme est une belle idée mais n’a pas de réalité politique. »

Sur la campagne référendaire de Maastricht : « Miterrand a pris le risque calculé du référendum car il pensait que c’était un engagement tellement important, que si c’était le parlement qui le faisait, il pouvait être effacé après pard’autres parlements. Un référendum reste gravé. Cela a fait très peur aux autres chefs d’Etat, surtout Kohl. En 1992, angoisse de l’opinion par rapport au début de la mondialisation. Déjà, il y a l’idée que les bouleversements dans le monde ne sont pas forcément bons pour les pays riches. On en arrive à la conclusion que la seule façon pour parler de l’Europe de la meilleure façon est de parler de l’Europecomme protection contre cette menace : « Une Europe forte qui nous protègera mieux » est le slogan.

« Je pense que jamais l’Europe fusionnera en une seule nation. Il n’y a pas un peuple Européen mais des peuples européens. La mondialisation ne fait qu’aviver le sentiment d’identité. La France et l’Allemagne ne seront jamais le Dakota du Sud et du Nord. Il faut accepter ca pour arriver à...
tracking img