Conso. en ifrs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2499 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* La consolidation des comptes en IFRS
>> Les éliminations des données ne concernant pas les tiers
A – L’élimination des comptes réciproques sans impact sur le résultat
1/ Principe d’élimination des comptes réciproques
Exemple :
Soit un groupe composé de 2 sociétés : A, la société mère et B, une filiale a 80%. Ces 2 entités sont consolidées selon la méthode de l’intégration globale, leurscomptes sociaux ont donc été intégrés à 100%.
Dans les comptes de A, on note :
401 Dettes vis-à-vis de B : 200 créditeur
607 Achats annuels HT chez B : 30000 débiteur
Dans les comptes de B, on note :
411 Créance sur A : 200 débiteur
707 Ventes annuelles HT à A : 30000 créditeur.
Les comptes étant réciproques, il suffit de procéder à leur contrepassation :

2/ Comment rendre les comptesréciproques ?
a) Le recensement des comptes intragroupes
b) Les différents ajustements rencontrés
Les comptes interentreprises peuvent ne pas être réciproques pour de multiples raisons, par exemple : des règlements en transit, des marchandises en transit, des effets escomptés non échus, des litiges sur des factures, des omissions.
Une fois la cause de la non réciprocité isolée, il fautprocéder à l’ajustement des comptes dans le journal de consolidation, afin de permettre leur élimination. Pour cela, il convient de respecter le principe suivant : l’entité réceptrice s’aligne sur l’entité émettrice.
Exemple 1 : Soit un groupe composé de 2 sociétés : A, la société mère et B, une filiale à 60%. Ces 2 entités sont consolidées selon la méthode de l’intégration globale, leurs comptessociaux ont donc été intégrés à 100%.
Dans les comptes de A au 31/12/N on note :
401 Dettes vis-à-vis de B : 200 créditeur
Dans les comptes de B au 31/12/N on note :
411 Créance sur A : 300 débiteur
*Raison de la non réciprocité : A a émis un chèque de 100 au profit de B le 29 décembre N. Ce chèque n’a été reçu par B et donc comptabilisé que le 03/01/N+1. Nous sommes dans le cas d’un règlement entransit : il s’agit de corriger les comptes issus de B dans le journal de consolidation, selon le principe d’ajustement qui veut que « le récepteur s’aligne sur l’émetteur », et de considérer pour la consolidation que B a reçu le chèque en N.
*Ecritures de correction

Exemple 2 : Les marchandises en transit
Soit le même groupe composé des sociétés A et B.
Dans les comptes de A au 31/12/N onnote :
707 Ventes de marchandises annuelles HT à B : 200.000€ créditeur
411 Créance TTC sur B : 23 920€ débiteur
Dans les comptes de B au 31/12/N on note :
401 Dettes vis-à-vis de A : 0
607 Achats de marchandises HT à A : 180000€ débiteur
37 Stocks de marchandises : 24000€ débiteur
6037 Variation des stocks : 10000€ débiteur
*Raison de la non-réciprocité : A a expédié une livraison àdestination de B pour un montant HT de 20000€ le 28/12/N. La livraison n’a pas été réceptionnée par B, et donc comptabilisée, que le 5/01/N+1. Nous sommes dans le cas de marchandises en transit : il s’agit de corriger les comptes issus de B dans le journal de consolidation, selon le principe d’ajustement, et de considérer pour la consolidation que B a reçu les marchandises dès N.
*Ecritures decorrection : Si B avait reçu les marchandises en N, alors son stock aurait été majoré de 20000€ et la variation de stock aurait montré un mouvement créditeur également augmenté de 20000. Par ailleurs, la facture pour le montant HT aurait été enregistrée en achats de marchandises. D’où les 2 écritures suivantes :

Les comptes de dettes et créances et les comptes d’achats et de ventes ayant été rendushomogènes par l’écriture d’ajustement, ils peuvent être éliminés :

Exemple 3 : Les effets escomptés non échus
Soit le même groupe composé de A et B. Dans les comptes de A au 31/12/N on note :
413 Effets à recevoir sur B : 0€ débiteur
Dans les comptes de B au 31/12/N on note :
403 Effets à payer à A : 45000 créditeur
*Raison de la non-réciprocité : A pour gérer au mieux sa trésorerie, a...
tracking img