Contemplations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (917 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REPONSE ORGANISEE A LA QUESTION BAC |2010|

Le terme d’utopie désigne en lui-même un « lieu qui n’existe pas », autrement dit c’est une société idéale qui vit dans un monde imaginaire etinaccessible. La société décrite dans l’extrait Les aventures de Télémaque, de Fénelon, nous propose un cadre idyllique et un régime politique qui semble idéal pour ceux qui y habitent. Le texte suivant n’estpas moins utopique que le premier : Montesquieu, dans les Lettres persanes, décrit un peuple imaginaire vivant dans l’harmonie et le bonheur. Voltaire, dans l’extrait de Candide, propose aussi un modede vie idéal, en autarcie, où le travail harmonise les esprits. Il s’agit donc de trois utopies présentant chacune les caractéristiques d’une société parfaite où règne le bonheur.

Dans un premiertemps, on remarque que ces textes cherchent à nous dépayser.
En effet, le cadre naturel donne à rêver de voyages dans ces mondes à l’aspect parfait. Par exemple, dans le texte A, Fénelon nous emmènedans un lieu où les conditions naturelles font envie. Le climat y est toujours agréable, « les hivers y sont tièdes » (l.5) et « l’ardeur de l’été y est toujours tempérée » (l.6). La végétation y estvariée et « les arbres toujours verts et toujours fleuris (l.11). C’est donc un pays à la nature la nature luxuriante et magnifique qui « semble avoir conservé les délices de l’âge d’or » (l.5). Demême, dans le texte C, Voltaire nous décrit un lieu agréable, « sous un berceau d’orangers » (l.6) où une atmosphère rafraîchissante attend les visiteurs.
De plus, on constate que l’abondance semblecaractériser ces terres inaccessibles. Dans le texte C, le bon vieillard cultive de nombreux fruits énumérés de façon à ce que le lecteur s’imagine un jardin abondant (« du kaïmak, des oranges, ..., ducafé de Moka » l.15-16) qui donne l’eau à la bouche. La richesse du pays décrit dans le texte A est incontestable. Non seulement c’est un « pays fertile » (l.1) mais il possède « plusieurs mines...
tracking img