Contre rendu communication publiques attentes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3771 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les résultats de la seconde édition du Baromètre de la communication locale ont été rendus publics mardi 15 mars. Réalisé par l'Institut CSA et l'agence Epiceum (ex IDcommunes), en partenariat avec Cap'Com, le Baromètre 2011 conforte et précise les grandes tendances observées en 2009 : la situation tout à fait privilégiée de la communication territoriale dans le quotidien des Français (97 %lisent au moins un support de collectivités), des attentes toujours vives, boostées par la multiplication des canaux, des faiblesses récurrentes en termes de crédibilité.
La forte audience des canaux d'information locale avait été l'une des révélations de l'enquête 2009. Cette tendance se confirme en 2011 avec un léger glissement des outils traditionnels vers les canaux numériques. La hiérarchieglobale des moyens d'information, constate le Baromètre 2011 de la communication locale, reste stable, tout comme leur audience. Les moyens d'information privilégiés demeurent les publications des collectivités distribuées en boîte aux lettres et la télévision locale.
Pour s'informer sur l'actualité locale, 91 % des interviewés se déclarent en attente de supports papier, 72 % d'outils web, 35 % desupports sur mobile. Si le maintien des publications territoriales sur papier apparaît encore comme une priorité pour les français, on observe une hausse des attentes complémentaires sur l'internet (sites web, e-letter), et un intérêt significatif pour les supports mobiles (SMS, applications Smartphone) nouvellement mesurés, positionnant ces derniers comme un segment porteur, au potentiel sérieux.Si le papier fait toujours l'unanimité dans l'ensemble des publics, c'est notamment parce qu'il se positionne comme le support le plus démocratique. Les autres modes sont plus clivants, ainsi les outils web sont davantage attendus par les actifs (82 %) et les CSP+ (89 %) ; les supports mobiles par les plus jeunes (50 % chez les moins de 30 ans) et les CSP- (41 %).
De nouvelles manières deconcevoir la communication de la collectivité
Pour les dir'coms, ces outils imposent de nouvelles manières de concevoir la communication de la collectivité. Le baromètre confirme que pour s'informer sur la vie locale via internet, les Français consultent davantage d'autres sites que ceux des collectivités. Cet écart, observé également au niveau des entreprises, dénote la difficulté des communicants àfaire vivre les sites institutionnels face aux autres espaces du web (blogs, réseaux sociaux). Cette difficulté fut l'objet de nombreux débats lors des Rencontres Communication et technologies nouvelles de Rennes, en février dernier.
L'articulation entre les publications papier, et notamment le magazine de la collectivité, avec les usages des technologies de l'information interpelle lescommunicants publics. Car les nouveaux canaux de communication ne progressent pas vraiment au détriment des anciens et les complémentarités s'imposent. Pour les français, la presse des collectivités territoriale reste essentielle mais elle est appréhendée de plus en plus comme complémentaire à d'autres medias. Une situation qui annonce certainement une transformation progressive de la presse territoriale nonsans importance lorsque l'on sait qu'elle représente le premier poste de dépense des budgets communication des collectivités locales. L'étude que rendront publique Cap'Com et TMO-Régions, le 30 juin prochain lors d'un colloque à Paris sur la presse territoriale, devrait révéler cette recherche d'articulation et de complémentarité entre supports papier et technologies de l'information.
Unedifficile relation de confiance entre la communication publique et les français
Le contexte actuel de perte de confiance dans le politique, mesuré par la dernière enquête du Cevipof sur la confiance en politique (-10 points de confiance en moyenne), trouve un écho dans la relation que les français tissent avec la communication publique. Le jugement peut sembler globalement sévère dès lors que les...
tracking img